Exclusif : Cirpack rachète Andrexen - Actualités RT Réseaux

Exclusif : Cirpack rachète Andrexen

le 08/07/2015, par Didier Barathon, Réseaux, 375 mots

La vente d'Alcatel-Lucent à Nokia a semble-t-il laissé la France orpheline dans le secteur des équipementiers télécoms et réseaux. C'est oublier des acteurs de taille plus modeste mais très ambitieux comme Cirpack.

Exclusif : Cirpack rachète Andrexen

En annonçant avoir obtenu un financement de 3 millions d'euros, Cirpack a surpris. Le monde des télécoms et des réseaux peine plus que d'autres secteurs de l'IT à obtenir de tels financements. L'histoire des acteurs, les perspectives des marchés découragent les investisseurs.  Des sociétés comme Circet, Cirpack, Ekinops tirent pourtant leur épingle du jeu, les deux premières viennent d'obtenir d'importants financements. Cirpack a su convaincre quatre partenaires financiers. Midi Capital entre à son capital, BPI France concourt au développement technologique de la société, Coface et la Société Générale financent son développement international.

« Nous avons un business plan agressif et, en un an, nous avons prouvé nos capacités » souligne Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack depuis 18 mois. Ce financement a trois objectifs : le développement de la R&D, celui des implantations internationales du groupe, enfin, la croissance externe. Un dernier point qui se concrétise par le rachat d'une autre société française, Andrexen. Une autre société française, spécialiste des communications unifiées, du SIP trunking et du Web RTC. Fondée en 2004, Andrexen a développé elle-même ses deux plateformes, une pour les  communications unifiée full SIP classe V et l'autre pour le  trunking SIP.

30 ingénieurs au Vietnam

Sur les autres points, Cirpack va développer sa R&D, en particulier la plateforme IMS dans son centre de recherche basé au Vietnam, passé à 30 ingénieurs. Un POC de cette plateforme est en cours de finalisation. La société compte également s'implanter sur la région ASEAN, Thaïlande, Philippines, Indonésie, Vietnam.

Cirpack ambitionne d'être dans les coeurs de réseau et hors de ces coeurs de réseau en gérant les abonnés grand public aussi bien que ceux en entreprises, le tout dans un monde full IP. La société fait la même chose que les grands comme Alcatel-Lucent ou Huawei, mais à une autre échelle en devenant de plus en plus concurrent des américains Meta Soft et Broadsoft, « encore 6 à 15 fois plus importants, mais nous parviendrons à leur hauteur, on peut le faire et on s'en donne les moyens » souligne Patrick Bergougnou.

En photo : Patrick Bergougnou va pouvoir financer son développement, 18 mois après avoir racheté Cirpack

Pourquoi adopter un SD-WAN managé (2e partie)

Au moment de choisir entre un service DIY et un service géré pour le SD-WAN, il est important pour une entreprise de prendre en compte le WAN actuel, le niveau requis de compétences en IT, la portée...

le 16/08/2019, par Neal Weinberg, Network World (adaptation Jean Elyan), 985 mots

Pourquoi adopter un SD-WAN managé (1e partie)

Au moment de choisir entre un service DIY et un service managé pour le SD-WAN, il est important pour une entreprise de prendre en compte le WAN actuel, le niveau requis de compétences en IT, la portée...

le 14/08/2019, par Neal Weinberg, Network World (adaptation Jean Elyan), 1264 mots

Les petits acteurs de l'IoT, condamnés à être dévorés par les plus...

Le secteur de l'internet des objets (IoT) retrouve un peu de dynamisme après une période décevante, l'IoT ayant été sanctionné pour n'avoir pas tenu ses promesses - irréalistes - de croissance entre 2015 et...

le 05/08/2019, par Eleanor Dickinson, ARNnet (adaptation Jean Elyan), 661 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...