Fortes baisses de prix pour les tablettes tactiles - Actualités RT Convergence

Fortes baisses de prix pour les tablettes tactiles

le 18/09/2013, par Fabrice Alessi, Convergence, 373 mots

Le marché des tablettes tactiles est stimulé par la destruction de valeur avec une baisse de prix de 32% au premier semestre 2013. Cette baisse devrait encore s'accentuer en 2014.

Fortes baisses de prix pour les tablettes tactiles

Lors du premier semestre 2013, les ventes cumulées de tablettes et de PC ont progressé de 28% en volume, selon GFK. Sans surprise, c'est l'essor du segment des tablettes tactiles qui tire vers le haut l'ensemble du marché français de l'informatique personnelle. Entre janvier et juin derniers, les revenus issus de la commercialisation de ces terminaux mobiles ses sont en effet en envolés de 125%. Sur l'ensemble de l'année 2013, leurs volumes de ventes devraient atteindre 6 millions d'unités contre 3,6 millions l'an passé.

Le tableau est toutefois moins rose qu'il n'y paraît pour les tablettes. En effet, indique Gfk, la croissance importante des volumes est obtenue, en partie, par une baisse des prix non négligeable. Lors du premier semestre 2013, le tarif moyen des terminaux s'est replié de 32%, soit 125 € de moins qu'à la même période l'an passé. Cette spirale de la baisse des prix ne semble pas devoir s'arrêter, puisque le cabinet d'études anticipe une chute du marché des tablettes en valeur dès l'an prochain.

Les PC portables limitent les dégâts

Désormais relayés au second rang des produits d'informatique personnelle vendus dans l'Hexagone, les PC portables ont, quant à eux, limité la casse au premier semestre 2013. Sur la période, leurs ventes en volume n'ont reculé que de 1%, portées par le rééquipement en PC des foyers français et la complémentarité des notebooks avec les tablettes. En outre, les produits ont considérablement évolués avec un encombrement moins important, une autonomie étendue, et l'arrivée des écrans tactiles dont une part considérable des portables vendus au premier semestre étaient équipés. Sur l'ensemble de l'année 2013, Gfk table sur la vente de 4 millions de PC portables en France.

En revanche, les ventes de PC de bureau sont attendues en nette décroissance sur l'année. De 900 000 unités en 2012, leurs volumes devraient passer à 750 000 pièces en 2013. Déjà lors du premier semestre de l'année, le nombre de desktops commercialisé a chuté de 21%. Le sort des netbooks est encore mois enviable que celui des PC de bureau. Leurs ventes ont été réduites de moitié durant le semestre. A l'issue de l'année en cours, il ne devrait s'être vendu que 270 000 netbooks en France contre 680 000 en 2012.

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »