France IX achève le déploiement de son nouveau réseau MPLS/VPLS - Actualités RT Opérateurs/FAI

France IX achève le déploiement de son nouveau réseau MPLS/VPLS

le 24/06/2015, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 428 mots

Point d'échange français du peering internet, France IX permet d'échanger du trafic avec un autre acteur sans frais. L'association compte 270 membres et des points de présence sur Paris et Marseille.

France IX achève le déploiement de son nouveau réseau MPLS/VPLS

« Nous avons modifié fondamentalement notre équipement réseau pour faire face à des évolutions quantitatives et qualitatives », explique Franck Simon, directeur général de France IX. Créée en 2010, l'association chargée de gérer les points d'échange en France supporte des besoins de trafic exponentiels. Ils se traduisent par un besoin d'une densité de ports à 10 Gbps pouvant évoluer vers du 100 Gbps, un reroutage rapide, une convergence de réseaux MPLS et VPLS (virtual private lan service).

« Nous avons de plus en plus de clients avec de plus en plus de réseaux et de trafic » souligne Franck Simon. Et pour cela, France IX veut se reposer sur un réseau « full » MPLS/VPLS avec des règles de filtrage homogènes. Ce réseau permet à France IX de déployer des points de présence supplémentaires. Au quotidien, note l'association, il passe 400 Gbps sur l'infrastructure France IX ce qui équivaut à 400 000 vidéos sur Youtube qui tourneraient en même temps. Encore faut-il des équipements d'infrastructures compatibles MPLS/VPLS.

Le plus haut niveau possible de support

France IX a donc fait un nouveau choix technologique, celui de Juniper Networks et de ses commutateurs de la gamme EX 9200, une dizaine ont été commandés. Le déploiement se fait en ce moment à Paris (3 points) et durant l'été sur Marseille (2 points de connexion) avec Dimension Data comme intégrateur. Il permettra d'obtenir quatre fois plus de densité. France IX a négocié avec Juniper le plus haut niveau possible de support, « le plus important n'était pas d'avoir un prix mais un niveau de support optimal » note Franck Simon qui loue la réactivité de l'équipementier et son adéquation avec l'évolution du réseau.

Dernier volet, le qualitatif, France IX a prévu des SLA dans ses contrats, « et seuls les plus grands points d'échange dans le monde en proposent ». France IX revient de loin, sa création est due à l'éparpillement de points de présence en France préjudiciable au développement des réseaux. La situation sera inversée avec ce nouveau réseau et permettra de prendre en compte l'essor du peering.  Selon une étude du cabinet Telegeography, le trafic IP s'achemine de plus en plus via du peering au détriment du transit IP. Si ces deux approches sont complémentaires, l'explosion des volumes et la diversité des flux (4G, vidéos...) modifient la physionomie de l'internet et son infrastructure et favorisent les  points d'échange internet ou IXP (Internet Exchange Point).

En illustration : Franck Simon a négocié le déploiement de son nouveau réseau avec Juniper 

Circet croque Cableven pour accélérer son essor en Europe

En plein développement hors des frontières européennes, l'intégrateur d'infrastructures de réseaux varois Circet poursuit sa stratégie d'expansion géographique en mettant la main sur Cableven, un opérateur...

le 03/01/2019, par Véronique Arène, 338 mots

Clap de fin pour le Cebit

Créé en 1986, le Cebit de Hanovre, salon consacré aux technologies informatiques et de télécommunications, vient d'être arrêté par ses organisateurs. Il n'y aura pas d'édition 2019. Les thématiques couvertes...

le 30/11/2018, par Maryse GROS, 410 mots

Orange arrête de vendre ses offres RTC à dater du 15 novembre

L'opérateur Orange profite de l'annonce de l'Arcep sur les premières zones dans lesquelles le RTC sera remplacé par l'IP pour indiquer qu'il ne commercialisera plus que des offres de téléphonie fixe basées sur...

le 29/10/2018, par Nicolas Certes, 233 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »