France Télécom virtualise les espaces de travail de 100 000 collaborateurs

le 21/11/2012, par Jean Pierre Blettner, Cloud / Virtualisation, 210 mots

France Télécom virtualise les espaces de travail de 100 000 collaborateurs

Afin de répondre aux enjeux de la consumérisation de l'informatique et de l'évolution des modes de travail, France Télécom virtualise les espaces de travail informatiques pour 100 000 utilisateurs du groupe.

Les salariés de France Télécom-Orange disposeront d'un espace de travail unifié, accessible depuis partout, à tout moment, et sur l'appareil de leur choix. Il s'agit de répondre aux nouvelles attentes de flexibilité et de mobilité de son personnel.

La nouvelle infrastructure informatique, « va véritablement transformer notre mode de fonctionnement », explique Christian Eychene, Vice-Président du service IT Infrastructure Technologies & Engineering du groupe France Télécom-Orange. Il ajoute, « elle facilitera la mise en place d'un environnement de travail flexible et simple d'utilisation attendu par notre personnel. »

Quant aux administrateurs informatiques de France Télécom, ils vont pouvoir gérer et sécuriser depuis une même interface l'environnement de travail de chaque utilisateur, selon ses préférences et sa façon de travailler. 

Grâce à la virtualisation des espaces de travail, les administrateurs comptent notamment intégrer de nouvelles technologies de distribution d'applications et de déploiement de postes de travail, de manière transparente pour les utilisateurs.

Ces derniers accéderont à leur espace de travail virtuel, où et quand ils en ont besoin, sur le terminal de leur choix. C'est la solution de virtualisation de RES software qui a été retenue. 

Gigamon donne de la visibilité à l'environnement NSX de VMware

L'une des annonces les plus significatives de VM World  est restée absente des radars, c'est la collaboration de Gigamon avec VMware pour offrir une meilleure visibilité aux environnements NSX. La gestion du ré...

le 02/09/2014, par Zeus Kerravala, Network World, 505 mots

Avec sa plateforme Vyatta, Brocade se jette à son tour dans la bataill...

Resté longtemps proche des concepts plutôt  que des réalités, SDN et NFV se mettent aujourd'hui en place et se répartissent les rôles. C'est la stratégie du constructeur réseau Brocade, fondée sur la technologi...

le 29/08/2014, par Jean Pierre Soulès, 497 mots

Martin Casado, l'un des pères du SDN, promu V/P réseaux et sécurité de...

VMware procède à une réorganisation au sommet, juste avant d'entamer VMworld, qui commence le 25 août à San Francisco. Bill Fathers devient senior vice-président chargé du cloud hybride et Martin Casado égaleme...

le 22/08/2014, par Brandon Butler et Didier Barathon, 446 mots

Dernier dossier

Le software-defined security (SDS) convient aux environnements virtualisés

Avec le SDS (software-defined security), la détection d'intrusion, la segmentation du réseau, les contrôles d'accès sont automatisés et contrôlés par le logiciel. Le SDS convient plus particulièrement aux environnements informatiques dépendants du cloud computing et des infrastructures virtualisées. Il prend en compte chaque nouveauté dans l'enviro...

Dernier entretien

Exclusif

Michael Dell, CEO de Dell

"Le SDN c'est aussi pour les ETI et les PME"