France Télécom virtualise les espaces de travail de 100 000 collaborateurs

le 21/11/2012, par Jean Pierre Blettner, Cloud / Virtualisation, 210 mots

France Télécom virtualise les espaces de travail de 100 000 collaborateurs

Afin de répondre aux enjeux de la consumérisation de l'informatique et de l'évolution des modes de travail, France Télécom virtualise les espaces de travail informatiques pour 100 000 utilisateurs du groupe.

Les salariés de France Télécom-Orange disposeront d'un espace de travail unifié, accessible depuis partout, à tout moment, et sur l'appareil de leur choix. Il s'agit de répondre aux nouvelles attentes de flexibilité et de mobilité de son personnel.

La nouvelle infrastructure informatique, « va véritablement transformer notre mode de fonctionnement », explique Christian Eychene, Vice-Président du service IT Infrastructure Technologies & Engineering du groupe France Télécom-Orange. Il ajoute, « elle facilitera la mise en place d'un environnement de travail flexible et simple d'utilisation attendu par notre personnel. »

Quant aux administrateurs informatiques de France Télécom, ils vont pouvoir gérer et sécuriser depuis une même interface l'environnement de travail de chaque utilisateur, selon ses préférences et sa façon de travailler. 

Grâce à la virtualisation des espaces de travail, les administrateurs comptent notamment intégrer de nouvelles technologies de distribution d'applications et de déploiement de postes de travail, de manière transparente pour les utilisateurs.

Ces derniers accéderont à leur espace de travail virtuel, où et quand ils en ont besoin, sur le terminal de leur choix. C'est la solution de virtualisation de RES software qui a été retenue. 

Limelight vante son CDN de bout en bout sur réseau privé

Le monde du CDN est de plus en plus sollicité pour acheminer des contenus vidéos en dehors des réseaux publics et quel que soit le terminal de l'utilisateur. Il travaille également en dehors de sa cible traditi...

le 19/09/2014, par Didier Barathon, 377 mots

Ericsson définit sa stratégie cloud après le recrutement de l'ancien C...

Ericsson s'est largement investi dans le consortium OpenStack et construit ses propres datacenters. Une nouvelle activité qui complète le passage effectué par l'équipementier vers les logiciels et services. Eri...

le 19/09/2014, par Didier Barathon, 427 mots

Le CEO de Citrix met en valeur le «lieu de travail défini par le logic...

Selon Mark Templeton, PDG de Citrix, la stratégie définie par le logiciel doit être prolongée au-delà du centre de données et aller vers le lieu de travail. C'est une nouvelle vision con-cernant l'ensemble des ...

le 19/09/2014, par Brandon Butler, Network World, adaptation Didier Barathon, 682 mots

Dernier dossier

Le software-defined security (SDS) convient aux environnements virtualisés

Avec le SDS (software-defined security), la détection d'intrusion, la segmentation du réseau, les contrôles d'accès sont automatisés et contrôlés par le logiciel. Le SDS convient plus particulièrement aux environnements informatiques dépendants du cloud computing et des infrastructures virtualisées. Il prend en compte chaque nouveauté dans l'enviro...

Dernier entretien

Dan Pitt

directeur exécutif de l'ONF, Open Networking Foundation

« Nous nous sentons la responsabilité de conduire l'ensemble du mouvement SDN »