Google Europe se dote d'un seul patron et veut devenir plus combatif - Actualités RT Management

Google Europe se dote d'un seul patron et veut devenir plus combatif

le 26/02/2015, par Didier Barathon, Management, 481 mots

Google Europe se réorganise, finie la séparation entre le nord et le sud, le 1er aux mains du britannique Matt Brittin, le second avec Carlo d'Asaro Biondo. Matt Brittin devient seul maître à bord pour unifier les activités et les pays, faire face à Bruxelles et se doter d'une nouvelle image.

Google Europe se dote d'un seul patron et veut devenir plus combatif

Selon le Financial Times, Google est en passe de refondre son activité européenne, principa-lement pour affronter le changement du paysage réglementaire (*). La société veut devenir plus combative sur le continent. Responsables politiques et ses concurrents font pression pour réduire son pouvoir. Après une année de revers subis à Bruxelles, à Berlin et au-delà, la société va d'abord unifier ses deux directions européennes (**).

Matt Brittin, prendra les rênes de la nouvelle entreprise pour tout le continent, chaque diri-geant de chaque pays relevant directement de lui. Il sera basé à Londres. Il y a urgence. Google est préoccupé non seulement par son environnement concurrentiel, mais par son image dans plusieurs pays. Ses activités sont devenues le point focal d'une réaction contre les groupes de la Silicon Valley en Europe, suscitée par les inquiétudes venues de l'affaire NSA, des questions fiscales et de sa domination commerciale.

La principale menace vient de Bruxelles, où la Commission européenne a rouvert son enquête antitrust contre l'activité moteur de recherche de Google, un mouvement qui pourrait entraver le groupe pendant plusieurs années avec des procédures judiciaires qui iraient jusqu'aux Etats-Unis. La société a fait face à la pression gouvernementale et règlementaire dans différents pays, y compris le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France, l'Espagne et la Russie.

Former un million d'européens aux compétences numériques

Matt Brittin explique qu'une seule structure permettrait également à la société de mieux ré-pondre aux opportunités de marché locales. Google va annoncer de nouvelles initiatives visant à gagner les sceptiques à sa cause en Europe. Il s'engage à former un million d'européens aux compétences numériques au cours des deux prochaines années. Google va également appuyer les initiatives déployées pour créer un "marché unique du numérique", une proposition clé du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Matt Brittin se porte enfin sur le front concurrentiel, en particulier contre ses rivaux de la Sili-con Valley. "Il suffit de parler avec les éditeurs (de presse), ils veulent plus de trafic de Face-book ou de Twitter, pas de Google," at-il déclaré au Financial Times.

Carlo d'Asaro Biondo, qui a dirigé les opérations au sud de l'Europe sera désormais responsable des relations avec les partenaires commerciaux de Google dans la région.

(*) Au mois de mai dernier la Cour européenne de justice de Luxembourg, a donné aux citoyens le "droit à l'oubli" en ligne. Le jugement a pris Google par surprise, selon les initiés de l'entreprise.

(**)  La structure mise en place par Nikesh Arora, ancien directeur des ventes de Google, était un moyen de créer une concurrence interne entre les départements. Efficace au départ, cette organisation est en partie devenue contre-productive.

Ihab Tarazi arrive à la tête de l'entité réseaux de Dell

Ihab Tarazi, l'ancien directeur technique d'Equinix passé furtivement chez Packet, a été recruté par Dell Technologies au poste de CTO pour sa branche réseaux et solutions. Une arrivée qui doit permettre à la...

le 11/06/2019, par Dominique Filippone, 263 mots

Mieux gérer son SDN jusqu'au serverless avec AppDynamics de Cisco

Cisco AppDynamics Central Nervous System s'appuie sur l'apprentissage machine et l'intelligence artificielle pour la gestion et la surveillance des performances applicatives. La série de technologies...

le 29/01/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 892 mots

La sécurité, l'exploitation et la gestion des conteneurs au coeur des...

Le KubeCon + CloudNativeCon 2018 organisé du 10 au 13 décembre à Seattle regorgeait de solutions opérationnelles et autres services cloud/conteneurs destinés à améliorer Kubernetes, de la part de fournisseurs...

le 18/12/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1171 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...