HP cherche un acquéreur, forcément chinois, pour H3C - Actualités RT Réseaux

HP cherche un acquéreur, forcément chinois, pour H3C

le 27/10/2014, par DB avec Bloomberg, Réseaux, 469 mots

HP vit une période intense, entre l'annonce de sa division en deux sociétés distinctes en début de mois et la clôture des comptes annuels fin octobre. Un troisième sujet, tout aussi épineux,  refait surface, le sort de la filiale chinoise H3C.

HP cherche un acquéreur, forcément chinois, pour H3C

Selon le Wall Street Journal, HP cherche à vendre sa filiale chinoise H3C. Rien de surprenant dans cette décision. HP après son split réorganise ses activités, mais en dehors de cette actualité, il est confronté, comme tous les groupes américains à des difficultés particulières sur le marché chinois.  Les révélations sur les systèmes d'espionnage entretiennent un climat de suspicion entre chinois et américains, les implantations des sociétés en souffrent, Huawei s'est retiré des Etats-Unis, HP se sent comme Cisco, IBM ou Microsoft contraint à revoir son implantation en Chine.

HP prévoit ainsi de vendre 51% de ses parts dans H3C. Mais il ne peut le faire qu'à des intérêts financiers chinois. La mise en vente est donc très particulière, elle ne passera que par des conseils chinois et aboutira à des investisseurs chinois. La société est valorisée 5 milliards de dollars. Le processus est donc lié à la bonne volonté des autorités chinoises. Celles-ci influencent également l'activité de la société en lui confiant de manière privilégiée des contrats avec le secteur public local.

HP, pour sa part, souhaite garder une participation dans la société pour continuer à utiliser les sites de fabrication bon marché de H3C. Cette société a été créée en 2003, elle compte 4800 employés, selon le site Web de l'entreprise. HP l'a achetée en 2010 dans le cadre du rachat de 3Com. H3C étant une joint-venture entre 3Com et Huawei, en mettant la main sur 3Com, HP a hérité de H3C.

Meg Whitman s'occupera des réseaux

Aujourd'hui, cette filiale entre dans le cadre de la révision des participations de HP. En début de mois, le constructeur a annoncé son projet de division en deux entités distinctes. L'actuelle CEO, Meg Whitman dirigera Hewlett-Packard Enterprise, qui gèrera les offres et les services pour l'entreprise, tandis que Dion Weisler, vice-président en charge des opérations pour les PC et les imprimantes, deviendra PDG de HP Inc, chargé de ces deux segments. .

"Il y a d'énormes changements en cours dans l'industrie des réseaux avec recentrages," explique André Bonté, analyste chez Forrester Research, dans une interview. "Si vous regardez l'organisation de HP, H3C en Chine est probablement trop lourd à gérer pour le moment." Le réseau n'est d'ailleurs qu'une petite partie de l'activité de Hewlett-Packard. Cette division a généré des ventes de 2,53 milliards de dollars sur l'exercice 2013, en hausse de 1,8 % par rapport à l'année précédente, selon le rapport annuel de la société.  Et les ventes de Hewlett-Packard dans la région Asie-Pacifique ont représenté 19 % du total de ses 112,3 milliards de dollars de CA pour l'exercice 2013, en baisse de 5 % par rapport à 2012.

Huawei fait les frais d'un rapport de la CE sur la 5G

Dans un rapport, l'Union européenne s'est penchée sur les risques cyber en matière de 5G. Si Huawei n'est pas nommément cité, le fournisseur chinois n'en reste pas moins indirectement visé. Les technologies 5G...

le 10/10/2019, par Dominique Filippone, 1038 mots

Extreme Networks confie StackStorm à la fondation Linux

La gouvernance de la plateforme open source d'automatisation de workflows en mode DevOps StackStorm d'Extreme Networks, héritée du rachat de l'activité datacenter de Brocade en 2016, passe dans les mains de la...

le 08/10/2019, par Dominique Filippone, 318 mots

Silver Peak passe le cap des 1500 clients SD-WAN

Silver Peak franchit une étape importante dans son développement avec l'annonce que sa plate-forme EdgeConnect SD-WAN a dépassé les 1 500 déploiements de clients dans le monde. Quatre ans après l'introduction...

le 07/10/2019, par Serge LEBLAL, 352 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...