HP lance DCN, un manager de configuration SDN, basé sur Nuage - Actualités RT Réseaux

HP lance DCN, un manager de configuration SDN, basé sur Nuage

le 20/10/2014, par Didier Barathon, Réseaux, 414 mots

Le SDN and OpenFlow world congress s'est tenu la semaine dernière à Düsseldorf en Allemagne avec 1 300 participants.  Les déploiements de produits semblent se confirmer chez les grands acteurs du marché.

HP lance DCN, un manager de configuration SDN, basé sur Nuage

HP lance un gestionnaire de configuration SDN, nommé Distributed cloud networking, DCN. Ce produit permet aux fournisseurs de services et aux grandes entreprises de déployer des réseaux de cloud computing sécurisés au travers d'une infrastructure distribuée en quelques minutes au lieu de plusieurs mois. DCN est également destiné à optimiser les ressources du réseau et la vitesse de mise sur le marché, grâce à un contrôle centralisé et automatisé de gestion de datacenters privés, publics ou hybrides.

DCN comprend un service d'annuaire virtualisé qui intègre les politiques clients pour affiner la prestation de services, la gestion des ressources utilisateurs, le calcul et le réseau. Il comprend également le contrôleur de services distribués, un plan de contrôle pour le réseau de centre de données, qui s'exécute sur un serveur x86. Le contrôleur de services distribués est conçu pour être fédéré avec d'autres contrôleurs afin que les administrateurs réseau assurent le contrôle de manière centralisée, indépendamment du nombre de centres de données gérés.

Différent du VAN déjà en place

Le contrôleur de services distribués est différent de l'autre contrôleur SDN de HP, le Virtual Application Network, VAN, et il est basé sur une collaboration technologique avec Nuage Networks. HP affirme qu'il utilise un contrôleur différent pour DCN basé sur des questions de temps de mise sur le marché, utilisant plusieurs centres de données à très grande échelle, où un plan de contrôle MPLS peut être utilisé. Le Virtual Application Network SDN se fédère avec le contrôleur de virtualisation de réseau NSX de VMware. DCN comprend également Distributed Virtual Routing et Switching, basée sur Open vSwitch, qui sert de point d'extrémité virtuel pour les services réseau. Ce qui permet des changements de l'environnement de calcul, détectés et pris en compte en fonction des besoins de l'application.

En plus d'automatiser et de simplifier la configuration, DCN est destiné à faciliter les DevOps par un provisionnement rapide des environnements de test et la réduction de la production et des  temps de déploiement. Il vise également à encourager par le service provider l'adoption de fonctions de virtualisation réseau, dans lesquelles les fonctions de réseau dépendants de nombreux matériels sont virtualisées pour créer un environnement plus automatisée et agile sur plusieurs centres de données.

DCN est immédiatement disponible, dans le monde entier, au prix de départ de 65,585 dollars pour une seule instance.

Facebook fait appel à Arista pour muscler son réseau

Facebook s'est associé à Arista pour développer des commutateurs plus performants. Une manière de répondre à des enjeux énergétiques de plus en plus présents. Les dirigeants de Facebook ont profité de l'Open...

le 15/03/2019, par Bastien Lion, 400 mots

Attention aux pièges du SD-WAN

Pour choisir l'option SD-WAN la plus intéressante financièrement, lisez d'abord les paragraphes en petits caractères de vos contrats WAN actuels. Quand les entreprises élaborent des stratégies réseau et des...

le 14/03/2019, par Kevin DiLallo, Laura McDonald et Joe Schmidt, Network World (adaptation Jean Elyan), 930 mots

Le pare-feu VMware prend pour objectif de défendre les apps dans...

Le service de pare-feu Service-defined Firewall de VMware fonctionne dans les environnements bare-metal, VM et de conteneurs, et prend en charge le cloud hybride. VMware a dévoilé un pare-feu qui, selon le...

le 11/03/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 524 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »