HP propose deux commutateurs ouverts basés sur Accton - Actualités RT Convergence

HP propose deux commutateurs ouverts basés sur Accton

le 25/08/2015, par Jim Duffy, adaptation Didier Barathon, Convergence, 438 mots

Initialement attendus pour le mois de mars, les nouveaux commutateurs HP destinés à la désagrégation de réseau arrivent sur le marché. C'est l'autre tendance forte avec le SDN permettant de proposer des choix plus ouverts aux responsables réseau.

HP propose deux commutateurs ouverts basés sur Accton

Dans le modèle traditionnel de développement de réseau, un seul fournisseur vend et prend en charge le matériel, l'OS, leur gestion et tous les outils d'accompagnement nécessaires. « Vous ne pouvez pas changer une partie du réseau en passant par un autre fournisseur » souligne Ahmad Zamer, sur le blog HP Networking. A l'inverse, dans le réseau désagrégé, chaque couche peut être modifiée sans conséquence sur une autre et en utilisant plusieurs fournisseurs, y compris pour la partie OS. C'est un modèle ouvert, sur lequel mise HP. Les commutateurs sont alors gérés et orchestrés comme des serveurs en réseau. La désagrégation concerne donc non seulement le réseau mais toute la gestion du centre de données.

Sur ce créneau, HP dévoile cette semaine deux nouveaux commutateurs, basés sur l'Accton Edge-core AS5712-54X, avec qui un accord a été signé début février, l'autre partenaire étant Cumulus pour la partie logiciels. Des commutateurs de type bare metal (où l'on peut pré-charger un OS Open Source). Ils sont certifiés OCP, Open compute project et acceptent de multiples OS. L'offre de HP comprend deux commutateurs, les Altoline 5712 et 6712. Les deux étant alimentés par le processeur Atom d'Intel.

Plusieurs OS possibles

Le Altoline 5712 est un commutateur top-of-rack avec 48 ports 10G et 40G ainsi que six liaisons montantes. Il est certifié OCP et intègre le logiciel d'amorçage ONIE (Open Network Install Environment) permettant aux utilisateurs de choisir parmi différents systèmes d'exploitation de réseau. Parmi ces OS réseaux, se trouve Cumulus, mais aussi PicOS de la société Pica8. Un nouveau partenaire technologique de HP, l'accord entre les deux a été signé cette semaine. Ce commutateur supporte également VXLAN.

Quant au Altoline 6712, il prend en charge 32 ports 40G dans 1U, ou bien 96 ports 10G avec huit liaisons montantes de 40G. Lui aussi intègre ONIE, Cumulus et PicOS et la virtualisation de réseau VXLAN.

Ces commutateurs sont destinés à des centres de données conçus pour les nouvelles tendances de la digitalisation (cloud, mobilité, réseaux sociaux) et de grandes charges de données, ils nécessitent des coûts moindres et l'indépendance du logiciel. Le modèle désagrégé tente justement de découpler le commutateur du logiciel de réseau de sorte que les opérateurs de réseaux puissent le faire évoluer rapidement et à faible coût avec des produits de qualité mais sans les enchevêtrements d'offres spécifiques des fournisseurs.

En photo : Le Altoline 6712 prend en charge 32 ports 40G dans 1U, ou bien 96 ports 10G avec huit liaisons montantes de 40G

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »