Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis - Actualités CSO Fournisseurs

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

le 31/03/2016, par Didier Barathon, Fournisseurs, 351 mots

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux sanctions engagées contre les constructeurs chinois par l'administration Obama.

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Le patron de Huawei US, Ken Hu devient ce 1er avril patron mondial de l'équipementier. Surprenant quand on se rappelle l'ostracisme qui frappe la société aux Etats-Unis d'où elle s'est retirée ne pouvant plus vendre, après des enquêtes parlementaires en lien avec l'hostilité de l'administration Obama. Les américains lui reprochent d'avoir des matériels contenant des dispositifs d'espionnage, ce que Huawei réfute vertement, les constructeurs américains sont d'ailleurs accusés des mêmes maux en Chine.

Ken Hu est aussi patron mondial des activités de sécurité, ce qui dit son importance chez le constructeur. Il espère qu'Hilary Clinton présidente mettrait un terme aux dispositions prises par son prédécesseur et approuvées par le monde politique américain de plus en plus protectionniste. Son accession au sommet traduit aussi la priorité donnée par Huawei aux activités hors de Chine qui ont progressé, en termes de chiffre d'affaires, de 35%  l'an passé.

Une présidence tournante

Ken Hu devient président pour six mois. Une autre particularité, Huawei étant dirigé par une présidence tournante arrivant à échéance fin mars et fin septembre. Ken Hu remplacera Guo Ping et restera donc à ce poste jusqu'au 30 septembre prochain. Son mandat est clairement placé sous le signe de l'expansion internationale dans le communiqué officiel. Son expérience américaine peut lui permettre d'amadouer les dirigeants de Washington, si un ou une présidente se montrait moins hostile que la présidence Obama.

La présence aux Etats-Unis est évidemment vitale pour le constructeur chinois qui se développe partout dans le monde dans le grand public et en Europe aux côtés de Deutsche Telekom avec des offres de cloud public. Huawei est non seulement un acteur mondial mais déployé sur tous les marchés entreprises ou grand public, équipement réseaux ou cloud et stockage. Aux Etats-Unis, Huawei compte 700 personnes en R&D mais ne peut commercialiser ses offres.

En photo : Ken Hu nouveau PDG mondial, mais pour six mois ("rotating CEO"), de Huawei

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »