IBM présente ses premiers serveurs Xeon quadri-coeur - Actualités RT Infrastructure

IBM présente ses premiers serveurs Xeon quadri-coeur

le 10/11/2006, par Elian Courdoue, Infrastructure, 209 mots

Emboîtant le pas à Dell, IBM vient de présenter ses premiers serveurs animés par le processeur Xeon 5300 quadri-coeur d'Intel, les x3650, x3550, x3500, x3400 et BladeCenter HS21. Proposé en format 2U, le x3650 est destiné aux applications critiques pour les centres de calcul. Il est commercialisé à partir de 2 419 $. Le x3550 est conçu pour la même cible mais se contente d'un format 1U. Il est proposé à partir de 2 369 $. Le x3500, vendu à partir de 2 189 $, adopte quant à lui un format tour. Destiné aux PME et divisions de grandes entreprises, le x3400 est commercialisé à un premier prix de 1 839 $. Le BladeCenter HS21, enfin, se présente sous la forme d'une lame, proposée à partir de 3 049 $. Ces cinq serveurs sont livrés avec IBM Director 5.2 qui intègre le gestionnaire de virtualisation de Big Blue. Ce gestionnaire permet d'administrer de manière centralisée les serveurs et les machines virtuelles qu'ils hébergent sous VMWare, Microsoft Virtual Server et Xen. Le processeur Xeon 5300 rassemble deux processeurs Xeon 5100 bi-coeur sur une même puce. Selon IBM, le gain de performances serait de l'ordre de 64 % pour son serveur x3650 avec un Xeon 5300 au lieu d'un Xeon 5100. Après Dell et IBM, HP prévoit de présenter ses premiers serveurs à base de Xeon 5300 dans le courant de cette semaine du 13 octobre.

SD-WAN : Solution autogérée ou service géré ?

Avant de s'orienter vers une solution SD-WAN, les entreprises doivent aussi se demander qui la mettra en oeuvre et qui la gérera. Si pour certaines entreprises, la décision de choisir une solution SD-WAN...

le 10/12/2018, par Mark Sheard et Jack Deal, IDG (adapté par jean Elyan), 1287 mots

Les réseaux 5G privés intéressent l'industrie

Pour avoir plus de contrôle sur la sécurité et profiter de la faible latence, les grandes entreprises industrielles se tournent vers les réseaux sans fil 5G privés. C'est le cas en particulier des industries...

le 04/12/2018, par Par Patrick Nelson, IDG (adaptation Jean Elyan), 752 mots

Le fog computing pour refonder l'IoT industriel

C'est le problème classique de l'IoT industriel : comment réduire de plusieurs heures à quelques minutes les temps d'arrêt d'un réseau de 40 usines équipées d'anciennes chaînes de fabrication et de production,...

le 05/10/2018, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 639 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »