IBM s'offre une place au soleil de la sécurité

le 26/08/2006, par Marc Olanié, Fournisseurs, 299 mots

Après avoir mollement tenté de convaincre les clients de Global Services qu'IBM faisait de la sécurité sans le savoir depuis les hautes heures du Mainframe, Big Blue -probablement titillé par l'incursion de plus en plus notable de Microsoft dans ce secteur -s'offre ISS. Basée à Atlanta, un autre fief important d'IBM, ISS est le numéro Un américain des « managed services » (services de sécurité externalisés) et l'éternel second dans la course aux firewalls, IDS et autres passerelles de sécurité. Le « deal » s'élève à 1,3 Milliards de dollars en cash -une des plus belles opérations financière du moment-. Nos confrères du Hamster Soûlographe, alias le Security News Portal, dresse la liste impressionnante des articles pondus par la presse américaine. Les spéculations vont bon train, certains gourous y voyant un renforcement de la position d'ISS sur le secteur des appliances face à Cisco, Check Point ou Juniper, d'autres craignant que la « spontanéité » de l'entreprise, et notamment la liberté de parole du laboratoire de recherche X-Force- en souffre quelque peu. Les récentes opérations de croissance extérieure réalisées par IBM ces derniers temps, à commencer par celle de VMWare, tendrait à confirmer la première hypothèse, quant à la seconde, le précédent de l'affaire Lynn/Cisco ne laisse plus aucun doute dans l'esprit des spectateurs du Landerneau de la protection informatique. Une chose est en revanche certaine : en reprenant ISS, IBM fait une entrée remarquée sur le secteur « haut de gamme » et « matériel et services » du périmétrique, politique située à l'exact opposé de celle de Microsoft, nettement plus focalisée (pour l'instant) sur le marché grand-public et de l'extension logicielle. En admettant que ce rachat ne soit pas une « toquade passagère » - remember OS/2 ou les portables Thinpad-, la sphère cybersécurité pourrait bien finir par se concentrer autour de 5 noms : IBM, McAfee, Symantec, Microsoft et Check Point.

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »