Infosec 2006 : Netasq révèle les vulnérabilités de réseaux - Actualités RT Sécurité

Infosec 2006 : Netasq révèle les vulnérabilités de réseaux

le 22/11/2006, par Eddye Dibar, Sécurité, 173 mots

Le salon de la sécurité informatique qui se tient actuellement au CNIT Paris La Défense, est l'occasion pour Netasq de dévoiler Seismo. Il s'agit d'un outil transformant l'appliance de sécurité en solution de gestion des informations sur les vulnérabilités du réseau local de l'entreprise. Seismo arrive en deux étapes. La première est le développement d'un moteur de recherche temps réel. La seconde, qui commencera début 2007, verra l'intégration d'une série de logiciels de présentation des résultats. Contrairement aux scanners de vulnérabilité actifs, Seismo est non intrusif. Il analyse le trafic des utilisateurs qui passe à travers le firewall. Il détecte notamment les niveaux des systèmes d'exploitation des équipements, la version d'Internet Explorer utilisée, les risques liés à l'accès à un site Web, etc. En fonction de ces données, il indique le nom ou le type des vulnérabilités susceptibles d'impacter le réseau. La base de vulnérabilités de Netasq est enrichie par une équipe de spécialists dédiée. Cette dernière s'appuie sur les informations recensées par ses partenaires également spécialisés dans la recherche de ce type d'information.

Centreon donne une autonomie de supervision aux sites distants

Solution de superversion centralisée des équipements connectés sur IP, le logiciel open source Centreon s'est complété d'un Remote Server qui apporte une autonomie aux implantations délocalisées. Une avancée...

le 06/11/2018, par Maryse GROS, 647 mots

Assises de la Sécurité 2018 : L'ANSSI encourage l'analyse de risques

Lors de son discours inaugural des Assises de la sécurité, le directeur général de l'ANSSI Guillaume Poupard a insisté sur la généralisation de l'analyse de risque numérique au sein des entreprises. Le Cloud...

le 12/10/2018, par Jacques Cheminat, 818 mots

Airbus et Atos fourniront la pile cyberdéfense des institutions...

Airbus Cybersecurity et Atos viennent d'être retenus pour 6 ans par le Conseil de l'UE comme fournisseurs privilégiés de solutions de sécurité. Ils vont déployer une cyberprotection sur les systèmes...

le 10/10/2018, par Maryse GROS, 278 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »