Intel, à la peine, toujours en tête du marché mondial des semi-conducteurs - Actualités RT Infrastructure

Intel, à la peine, toujours en tête du marché mondial des semi-conducteurs

le 08/12/2006, par Elian Cordoue, Infrastructure, 212 mots

Trois trimestres de résultats en baisse ne suffiront pas à avoir raison de la suprématie d'Intel sur le marché des semi-conducteurs. Selon Gartner, le fondeur devrait en effet conserver la tête de ce marché en 2006, avec un chiffre d'affaires de 31,3 Md$, en recul de 9,5 % par rapport à 2005, mais sans les honneurs. En effet, alors qu'Intel mettait ses mauvais résultats du premier trimestre 2006 sur une prétendue lenteur du marché, les chiffres du Gartner indiquent tout le contraire, avec une croissance à deux chiffres pour tous ses concurrents : ainsi, à la seconde place, Samsung a enregistré une progression de 12,4 % de son chiffre d'affaires à 20,6 Md$, et Texas Instruments, en troisième position, a profité d'une croissance de 17,4 % à 11 Md$. Plus dur encore, iSuppli estime à 11,6 % le recul des ventes d'Intel en 2006 sur le marché des semi-conducteurs, dans un marché valorisé à 258,5 Md$ contre 237,3 Md$ en 2005. Et d'expliquer ce recul par une baisse des ventes de microprocesseurs et des mémoires flash NOR du fondeur. Le cabinet relève en outre l'entrée d'AMD, le concurrent d'Intel, dans le Top 10 des fondeurs, à la septième place, sous l'effet du rachat d'ATI. Globalement, le marché mondial des semi-conducteurs aurait enregistré une croissance de 11,3 % en 2006 à 261,4 Md$ selon Gartner. La contre-performance d'Intel ferait reculer sa part de marché de 14,7 % en 2005 à 12 %.

HPE va lancer une offre hyperconvergée

Cisco va entrer sur le marché de l'hyperconvergence en co-développant un produit avec Springpath, HPE se lance également ce mois-ci. Pour IDC c'est un marché qui doit progresser de 60% par an jusqu'en 2019...

le 04/03/2016, par James Nicolai / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 487 mots

Quel avenir pour Juniper, après les rapprochements Cisco/Ericsson et...

Ericsson et Nokia ont engagé des rapprochements qui obligent leurs concurrents à revoir leurs positions. Juniper paraît le plus isolé, mais dispose aussi d'arguments pour  rassurer ses clients.  A peine...

le 12/11/2015, par Jim Duffy / Network World, 692 mots

Cisco et Ericsson signent un partenariat, en particulier pour le SDN...

Au moment où Nokia vient de clore le rachat d'Alcatel-Lucent, Cisco et Ericsson signent un accord de grande envergure. Le secteur se recompose ainsi de deux manières différentes, sous les yeux de leurs grands...

le 10/11/2015, par Jim Duffy, IDG NS, 464 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »