Intel : VT fait ses premiers pas sur les puces pour stations de travail

le 15/11/2005, par Cyrille CHAUSSON, LAN, 294 mots

Intel ouvre les portes de la virtualisation à ses puces mono-c?ur Pentium 4, destinées aux postes de travail. Et ce bien avant son intégration aux Xeon et Pentium D, positionnés pourtant sur le marché plus mûr des serveurs. Reste aux constructeurs d'adopter rapidement la technologie.

La technologie de virtualisation intégrée d'Intel (VT), en gestation depuis deux ans, débarque enfin sur le marché des processeurs. Et comme indiqué lors de l'IDF 2005, c'est bien sur le segment des puces pour postes de travail qu'elle fait son entrée. Un lancement qui précède -et de loin-, son intégration au sein des puces pour serveurs Xeon et Pentium D, davantage mûres pour les technologies de virtualisation, prévue mi-2006. Et surtout avant l'annonce officielle du lancement de Pacifica d'AMD. Le constructeur fond ainsi sa technologie VT dans les prochains modèles 672 et 662 de ses puces mono-c?ur Pentium 4. "Des processeurs quasi-identiques aux 670 et 660, à l'exception de transistors optimisés pour les applications de virtualisation", souligne Intel. Les prix (respectivement 605$ et 401$) et les performances, quant à eux, restent inchangés. VT, pourtant activée dès la sortie des puces, fonctionnera dès que les éditeurs en auront intégré le support dans leurs applications. Soit, selon Intel, "pas avant début 2006". Microsoft, VMWare et Xen devraient également à cette période mettre à jour leurs solutions de virtualisation. Bref, VT n'offrira ses pleines capacités qu'en 2006, tant pour les stations de travail que les serveurs. Intel explique que ce lancement inhabituel sur le segment des postes de travail répond davantage à un souhait du marché, "pour tester la technologie". Peu de constructeurs ont pour l'heure opté pour VT. Seuls Lenovo, Acer, Founder et TongFang, spécialistes de PC grand public, ont décidé d'intégrer les Pentium 662 et 672 dans leurs offres. Dell et HP préférant, quant à eux, attendre les versions serveurs...en 2006.

Le CG77 rénove les réseaux à bout de souffle de 35 collèges

35 collèges du département de Seine et Marne ont été équipés d'un nouveau réseau local administrable à distance, apte à transporter des flux multimédia et mieux sécurisé. Le Conseil Général de Seine et Marne,...

le 04/07/2013, par Jean Pierre Blettner, 382 mots

Les protocoles IPv4 et IPv6 détaillés

André Pérez signe un ouvrage de référence sur les protocoles réseau de la famille IP chez Hermes-Lavoisier. Certes, tout le monde utilise les protocoles IPv4 et/ou IPv6 à longueur de journée. Mais il arrive...

le 24/10/2012, par Bertrand LEMAIRE, 225 mots

LaSer Cofinoga virtualise ses serveurs et ses couches réseaux 2 et 3

Le spécialiste du crédit est le premier utilisateur français du VSP 9000 d'Avaya, intégré par Spie Communications. Laser Cofinoga est l'un des acteurs majeurs du crédit à la consommation en France. Il dispose...

le 12/10/2011, par Bertrand LEMAIRE, 156 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »