Internet pourrait saturer d'ici 2 ans - Actualités RT Infrastructure

Internet pourrait saturer d'ici 2 ans

le 20/11/2007, par Marie-Anne Delalande, Infrastructure, 274 mots

Vidéos, essor du pair-à-pair et téléchargement à gogo de fichiers, musique numérique... Internet est un réseau de plus en plus sollicité pour des usages très gourmands en bande passante et sans cesse grandissants. Selon le cabinet d'analyse américain Nemertes Research Group, le réseau pourrait tout simplement saturer dès 2010, si les opérateurs n'investissement pas au moins 137 Md$ en infrastructure pour augmenter la capacité en bande passante, soit plus du double planifié par les acteurs du marché. Pour arriver à de telles conclusions, le cabinet d'analyse a utilisé la loi de Moore en se basant sur des chiffres qui situent relativement bien le problème. Selon l'Internet Innovation Alliance (IIA), les utilisateurs du Net génèreront 161 exabytes de nouvelles données cette année. Quand on sait qu'un exabyte équivaut à environ 1,1 milliard de gigaoctets, soit, toujours selon l'IAA, l'équivalent de 50 000 années de vidéo, on comprend aisément qu'il faut trouver un remède à cette consommation démesurée et pourtant essentielle au développement du commerce sur Internet. Pour Nemertes Research Group, la solution doit en partie venir des opérateurs, ces derniers se devant investir plus qu'initialement prévu dans les infrastructures. Mais pas seulement. Le cabinet estime en effet qu'il appartient également aux gouvernements de mettre en place des mesures pour favoriser le développement des infrastructures, tels que des accords avec les professionnels du bâtiment qui reçoivent des aides actuellement aux Etats-Unis dans le cadre d'un programme pour construire des maisons à prix abordable. Ces accords pourraient inclure l'obligation de raccorder la maison en haut débit au réseau. Toujours selon le cabinet, certaines taxes prélevées par l'Etat pourraient, comme c'est déjà le cas pour d'autres secteurs, aussi servir au renforcement de l'infrastructure Internet.

Les États-Unis blacklistent 5 constructeurs de supercalculateurs...

Les entreprises américaines n'ont plus le droit de faire des affaires avec les entreprises sur liste noire. L'administration Trump a pris d'autres mesures contre la Chine, notamment l'ajout de plusieurs...

le 24/06/2019, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 663 mots

Avec le rachat de Cray, HPE renforce ses offres HPC en tant que...

En adossant ses offres de calcul haute performance à des supercalculateurs Cray, HPE pourra proposer des services d'intelligence artificielle, de trading financier haute fréquence et de création de jumeaux...

le 20/05/2019, par Tim Greene / Network World (adapté par Jean Elyan), 595 mots

Fujitsu veut produire le premier supercalculateur exascale ARM

Fujitsu et le Riken Advanced Institute for Computational Science ont annoncé l'achèvement du design de leur supercalculateur exascale Post-K tournant sur processeurs ARM. Le constructeur japonais espère...

le 09/05/2019, par Andy Patrizio, Network World (adapté par Jean Elyan), 501 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...