Interview exclusive (1) : La Nouvelle Calédonie se bat pour se désenclaver

le 06/10/2006, par Olivier COREDO, Convergence, 347 mots

Didier Leroux, membre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie , chargé des secteurs de l'économie, de la fiscalité, du transport aérien, des mines, des communications et du développement durable, revient sur les actions menées afin de désenclaver numériquement le territoire.

Interview exclusive (1) : La Nouvelle Calédonie se bat pour se désenclaver

"Un projet moteur dans les échanges culturels et commerciaux" Quelles actions mène le gouvernement de Nouvelle-Calédonie afin de réduire la fracture numérique ? Le gouvernement agit à travers l'Office des Postes et Télécommunications qui est un établissement public contrôlé à 100% par La Nouvelle-Calédonie. Depuis 2 ans de gros efforts ont été développés à deux niveaux. Sur la boucle locale avec le déploiement d'une fibre optique dans l'intérieur sous ethernet gigabit. Elle se prolongera vers l'archipel des îles Loyauté via un câble optique sous-marin. Ce réseau fédérateur sera équipé de répartiteurs à accès convergent pour pouvoir desservir les abonnés avec du multiplay partout ou la desserte filaire sera possible ; la technologie Wi-Max est pressentie pour les autres cas de figure. Le lien international ne peut désormais plus se concevoir à base de solutions satellitaires pour des raisons de limitation de la bande passante et de temps de réponse; c'est la raison pour laquelle nous avons lancé un appel d'offres international pour nous relier à l'Australie via un câble optique sous-marin qui nous garantira le débit et la fiabilité nécessaires au haut débit; On devrait ainsi aboutir à une baisse significative pour l'abonné du coût du méga transporté Etes-vous aidé par la métropole ? Si oui, de quelle manière ? Une demande de défiscalisation a été adressée à la DGI portant sur les équipements locaux : terminal du système international et système domestique sur les Loyauté. Si elle est acceptée, elle devrait nous permettre d'amortir plus rapidement un investissement qui représente 45 millions d'euros , ce qui est encore sans équivalent dans le Pacifique insulaire En quoi ce projet de câble sous-marin accroît l'influence Française sur la zone Pacifique ? Fatalement , le fait d'être physiquement relié à un grand pays comme l'Australie, va nous amener à échanger des contenus et je suis convaincu que ce projet sera un moteur dans nos échanges tant sur le plan culturel que commercial .

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »