IP Office d'Avaya va de l'IP BX au centre de contact multicanal - Actualités RT Convergence

IP Office d'Avaya va de l'IP BX au centre de contact multicanal

le 05/06/2014, par Jean Pierre Soulès, Convergence, 504 mots

Grandes ou intermédiaires, les entreprises expriment les mêmes besoins de communication estime Avaya (*). Ceux-ci s'organisent autour de plusieurs axes, dont  la mobilité et la collaboration, le Big Data, le Cloud et le muticanal.

IP Office d'Avaya va de l'IP BX au centre de contact multicanal

Cap sur les entreprises de taille intermédiaire (ETI), qui emploient de 250 à 5 000 personnes :c'est désormais le principal volet de la stratégie du constructeur Avaya. «Le tissu industriel français en compte environ 3 500, nous explique Edouard de Fonclare, directeur général France et Espagne. Elles sont dynamiques, croient en leur avenir et ont un énorme potentiel de développement à l'export, car elles réalisent 80% de leur chiffre d'affaires dans l'Hexagone». Avaya leur propose IP Office, un système de communication multifonction pour entreprises de 20 à 2 500 personnes. Au départ, il s'agissait d'un IP BX, qui s'est enrichi, au fil des années, de nombreuses fonctions, y compris celle de centre de contact multicanal.

Sur le même sujetUnify va réduire ses effectifs, principalement en Europe centraleLeurs besoins s'organisent autour de quatre grandes tendances. La première, peut-être la plus caractéristique, porte sur la mobilité et la collaboration. «Aujourd'hui, 75% des gens possèdent trois terminaux : un PC portable, une tablette et un smartphone que, de plus en plus, ils utilisent dans l'entreprise, déclare Edouard de Fonclare. Dans le milieu professionnel, les employés veulent accéder à toutes leurs applications depuis n'importe lequel de ces terminaux».  Et pour mettre largement à la disposition de l'entreprise les outils de communication,  Avaya propose le Collaboration Environment, qui permet d'intégrer les outils de collaboration dans les applications métier (ERP, CRM....).

Explosion du trafic vidéo

La deuxième tendance reflète l'essor du multicanal : donner à l'utilisateur le choix du moyen de communication entre la voix, la messagerie électronique, le tchat, la vidéo, cette dernière étant d'ailleurs de plus en en plus prisée, son trafic explose. «On ne choisit plus le canal et ensuite on appelle son correspondant, mais on sélectionne son correspondant, en interne ou en externe, et, en fonction des outils de communication communs, on opte pour celui le mieux adapté»,  précise Edouard de Fonclare. C'est le rôle de l'Avaya Communicator, qui fonctionne sur tout type de terminaux.

La troisième tendance concerne l'essor du Big Data. Réseaux sociaux, messagerie, objets connectés, géolocalisation : les données de tous ordres prolifèrent. Elles constituent une mine d'informations sur les attentes et le ressenti des clients susceptibles d'orienter la stratégie marketing de l'entreprise. Enfin, dernier aspect, le Cloud. «Au-delà des considérations techniques, ce qui caractérise le Cloud c'est le paiement à l'usage et la souplesse d'utilisation, rendue possible par les progrès des réseaux, notamment grandes distances et l'arrivée de la virtualisation», remarque le directeur général d'Avaya.

Même s'il s'oriente vers les ETI , Avaya ne néglige pas les grands comptes et sa réponse à leurs besoin se nomme Aura. Cette plateforme se présente comme une sorte de mécano comportant des équipements physiques et des modules logiciels que l'utilisateur assemble selon ses besoins : téléphonie sur IP, SIP, présence, messagerie, gestion de système... A l'inverse, Avaya ne couvre pas le secteur des petites entreprises. « Nous considérons que, pour elles, la solution réside dans le Cloud », conclut Édouard de Fonclare.

(*) Le constructeur organisait ce 5 juin son Avaya Experience Tourà Paris

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »