Juniper annonce 5 000 clients pour MetaFabric - Actualités RT Réseaux

Juniper annonce 5 000 clients pour MetaFabric

le 23/09/2014, par Didier Barathon, Réseaux, 399 mots

Après son changement de CEO début 2014 et un plan de restructuration annoncé au mois d'avril dernier, Juniper revient à son idée directrice : Meta Fabric. Sous ce vocable, se profilent toutes les offres cloud computing et datacenters du constructeur.

Juniper annonce 5 000 clients pour MetaFabric

Au mois d'octobre 2013, Juniper annonçait MetaFabric qui comprend  la plate-forme QFX, les commutateurs EX, les routeurs MX, les systèmes de sécurité SRX et le contrôleur SDN Contrail. Près d'un an après, il trace un 1er bilan et annonce de compléments. Le bilan tient en un chiffre : 5 000 clients dans le monde entier selon Rami Rahim (en photo), vice-président exécutif de Juniper development and innovation business unit (JDI). Les noms cités restent néanmoins essentiellement américains, avec Nike en tête d'affiche.

Juniper annonce également deux compléments. D'abord, en matière de sécurité avec le service de gestion des passerelles de sécurité SRX series qui  va combiner la protection contre les menaces (Spotlight Secure une plateforme de renseignements sur les menaces) et les pare-feu, y compris ceux d'autres sociétés. Juniper a ajouté des codes sur SRX afin de pouvoir analyser les renseignements venus de toutes les sources Spotlight. MetaFabric ajoute également Cloud Analytic Engine, un outil d'analyse qui doit travailler aussi bien sur les éléments virtuels que sur les éléments physiques du réseau.

Sur le même sujetBrocade ajoute un contrôleur OpenDaylight à son offre SDNFournir rapidement des applications sur de multiples datacenters

Ces deux nouveaux éléments renforcent les facultés de base de MetaFabric : fournir rapidement des applications sur de multiples datacenters, à partir des produits de Juniper : les switchs QFX et EX, les routeurs MX, les systèmes de sécurité SRX et le contrôleur SDN Contrail lancé il y a un an.

Pour en arriver là, Juniper a également modifié son périmètre produit. Il a cédé Pulse Une décision due au nouveau CEO, Shaygan Kheradpir, qui veut se recentrer sur le coeur de métier, que ce soit les anciens produits Virtual Chassis et QFabric toujours très demandés que les nouvelles architectures MetaFabric, portées par Rami Rahim. Pulse issu du rachat de SMobile était ciblé sur la téléphonie mobile, un secteur marginal pour Juniper, les opérateurs mobiles pouvant implanter un agent logiciel dans les smartphones pour localiser ou sécuriser l'utilisation.

« Le nouveau CEO est un de nos anciens clients, il a donc un regard extérieur très particulier et sait comment doit être notre stratégie et ce qu'elle peut nous apporter en tant qu'outsider », note Rami Rahim. Avant de rejoindre Juniper, Shaygan Kheradpir fut effectivement CTO de Barclays et de Verizon.

Juniper Networks va aider IBM à moderniser ses infrastructures cloud

Avec le concours de Juniper Networks, IBM va s'appuyer sur sa plate-forme de gestion d'infrastructure Services Platform with Watson pour gérer dans le cloud les systèmes de support, notamment les datacenters,...

le 18/01/2019, par James Anderson, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 468 mots

Cisco attend 5 révolutions technologiques en 2019 dans le réseau

Selon un dirigeant de Cisco, en 2019, le WiFi 6 ou 802.11ax, la 5G, la géolocalisation, le SD-WAN, l'intelligence artificielle et l'apprentissage machine pour la gestion des réseaux, sont les 5 technologies...

le 17/01/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1429 mots

Cisco cible les apps mobiles d'entreprise avec sa technologie de...

Le portail centralisé dans le cloud DNA Spaces de Cisco inclut la solution de géolocalisation Connected Mobile Experience (CMX) de Cisco et la technologie de géolocalisation d'entreprise rachetée en juin...

le 15/01/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 904 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »