Juniper évince son PDG et le remplace par le n°2 Rami Rahim - Actualités RT Management

Juniper évince son PDG et le remplace par le n°2 Rami Rahim

le 11/11/2014, par Jim Duffy IDG NS, adaptation Didier Barathon, Management, 525 mots

Jeudi dernier, Juniper présentait ses nouvelles offres à Londres, le CEO Shaygan Kheradpir, pourtant annoncé, était absent pour maladie. On apprenait, lundi soir aux Etats-Unis, son éviction par le conseil d'administration de l'équipementier.

Juniper évince son PDG et le remplace par le n°2 Rami Rahim

Shaygan Kheradpir a été nommé PDG de Juniper il y a un an. Sous la pression des investisseurs activistes, il a mis en oeuvre un «plan d'exploitation intégrée," afin de  rationaliser les opérations, réduire les coûts et rendre l'entreprise plus intéressante pour les actionnaires. Il vient d'être évincé et la raison de cette éviction est singulière, le conseil d'administration de Juniper la justifie par «son leadership et sa conduite dans le cadre d'une négociation particulière avec un client. Le conseil et Kheradpir ont des perspectives différentes sur ce sujet».

Shaygan Kheradpir est aussitôt remplacé par Rami Rahim (en photo) que nous avons rencontré il y a un mois à Paris. C'est un vétéran, entré dans la société il y a 17 ans. Il était jusqu'alors vice-président exécutif et directeur général, chargé du développement et de l'innovation, responsable de la supervision de tous les programmes de recherche et de développement, de la stratégie, du développement et de la croissance. Il a également supervisé le développement continu de la technologie et le système d'exploitation Junos.

L'un des architectes de MX

Rami Rahim était le salarié n°32 de l'entreprise, il a travaillé comme ingénieur sur le premier produit de Juniper, le routeur de coeur de réseau M40. C'est également l'un des architectes de MX, le routeur phare de Juniper. "Rami Rahim apporte une connaissance instinctive et profonde de l'industrie des réseaux, il a un énorme soutien de nos employés et de nos clients, c'est le bon candidat pour mener Juniper», a déclaré Scott Kriens, président du conseil d'administration de la société dans un communiqué. 

Une note interne écrite par Scott Kriens, mais que Network World (du même groupe que Réseaux&Télécoms) s'est procurée, souligne les doutes de l'entreprise au plus haut niveau. "... Tout le monde ne nous voit pas aujourd'hui comme leaders," souligne Scott Kriens dans le mémo. "Bien que beaucoup de gens croient encore en nous, d'autres sont sceptiques et nous leur avons donné des raisons de l'être. Alors que certains de nos problèmes sont ressentis par l'industrie des réseaux dans son ensemble, ils sont parfois rendus plus difficiles par des doutes sur Juniper et certains de ces doutes ont été provoqués par Juniper lui-même. Il faut stopper ce mouvement.

Juniper doit inspirer confiance

"En cette période où des opportunités se présentent, Juniper doit inspirer confiance, dégager un leadership clair, se montrer décisif et courageux au sommet de la société. Nous avons mis en place les bons plans et restons fidèles à notre capacité d'exécution. Notre société est devenue plus efficace et maintenant notre leadership au sommet est plus forte que jamais. "

La conduite de Shaygan Kheradpir était devenue "incompatible avec nos attentes", a déclaré Scott Kriens. Selon le mémo obtenu par Network World le doute sur le leadership de l'ancienne direction était clairement perçu et analysé. Lors d'un examen régulier de la situation, mené entre le CEO et le Conseil, « nous avons pensé qu'il était temps d'opter pour le changement», a déclaré Scott Kriens.  

Mieux gérer son SDN jusqu'au serverless avec AppDynamics de Cisco

Cisco AppDynamics Central Nervous System s'appuie sur l'apprentissage machine et l'intelligence artificielle pour la gestion et la surveillance des performances applicatives. La série de technologies...

le 29/01/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 892 mots

La sécurité, l'exploitation et la gestion des conteneurs au coeur des...

Le KubeCon + CloudNativeCon 2018 organisé du 10 au 13 décembre à Seattle regorgeait de solutions opérationnelles et autres services cloud/conteneurs destinés à améliorer Kubernetes, de la part de fournisseurs...

le 18/12/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1171 mots

Monitoring des containers sous Windows depuis Dynatrace

Les solutions de gestion de la performance applicative de Dynatrace s'étendent à la surveillance des containers Docker sous Windows. Celle-ci se combine au monitoring des containers Docker sous Linux,...

le 09/10/2018, par Maryse GROS, 245 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »