Juniper lance son nouveau switch, le QFX 10 000, à l'occasion de son showcase - Actualités RT Infrastructure

Juniper lance son nouveau switch, le QFX 10 000, à l'occasion de son showcase

le 12/03/2015, par Didier Barathon, Infrastructure, 430 mots

Juniper organisait cette semaine sa conférence Innovation 2015 à son siège mondial de Sunnyvale.  Plusieurs nouveautés produits dessinent le visage d'une entreprise qui veut redonner la priorité à l'innovation.

Juniper lance son nouveau switch, le QFX 10 000, à l'occasion de son showcase

Promu le 10 novembre dernier au poste de CEO, après être entré il y a 18 ans dans l'entreprise comme ingénieur, Rami Rahim a voulu donner cette semaine sa feuille de route. Ancien patron de la technologie et des produits, il a d'abord confirmé le nom de son successeur à ce poste : Jonathan Davidson (en photo), EVP et GM of Juniper Development and Innovations. C'est la première nouvelle de ce showcase. Jonathan Davidson, a rejoint la société en 2010, c'est un ancien de Cisco où il a passé 15 ans.

Rami Rahim et la nouvelle équipe de direction ont souligné plusieurs nouveautés, au premier rang desquelles le QFX 10 000, le premier commutateur  pour datacenter de type spine. Il est doté de la nouvelle puce Q5 de Juniper et peut être déployé aussi bien sur d'anciennes architectures IP et Ethernet que sur les nouvelles qui sont virtualisées. Il complète la gamme 5 100 (déploiements de type leaf) et est censé réduire la complexité des réseaux. Juniper présente également une version de son logiciel Junos Fusion, destinée gérer et automatiser le datacenter et Junos DevOps qui permet aux clients d'écrire leurs propres applications dans quelque langage que ce soit.

Nouveau silicon et nouvelles cartes 

Juniper travaille par ailleurs  la partie silicium de son offre avec ExpressPlus une puce destinée au routage MPLS et IP. Il doit apporter une performance quatre fois supérieure et  trois fois plus d'efficacité  que les précédentes générations de puces Juniper, souligne Jonathan Davidson. Dans sa présentation, il explique que c'est 1,5 milliard d'opérations par seconde qui sont ainsi rendues possible . Cette puce de 28 nanomètres correspond à des interfaces 5x100 G et réduit son empreinte physique 20 fois par rapport aux précédentes. Le constructeur livre également de nouvelles cartes, PTX 5000 (capacité totale de 24 Tbps) et PTX 3000 (8 Tbps).

Juniper étend les capacités de son contrôleur SDN NorthStar qui peut intervenir sur des couches supplémentaires du réseau.
Enfin, en matière de sécurité, Juniper lance Express path pour SRX 5000, il permettra 80% de réduction du temps de latence. Juniper propose  aussi AppSecure 2.0 pour son pare-feu virtuel vSRX.

Rami Rahim a également annoncé, sans plus de précisions, son intention de s'attaquer au segment des white box, les commutateurs génériques où HP vient de se lancer, sous les sarcasmes de Cisco.
 Une longue addition  de nouveautés produits qui montre l'orientation de l'équipe de direction recentrée sur l'innovation et les annonces, sur pratiquement tous les compartiments de son catalogue, six mois seulement après son arrivée aux commandes.

SD-WAN : Solution autogérée ou service géré ?

Avant de s'orienter vers une solution SD-WAN, les entreprises doivent aussi se demander qui la mettra en oeuvre et qui la gérera. Si pour certaines entreprises, la décision de choisir une solution SD-WAN...

le 10/12/2018, par Mark Sheard et Jack Deal, IDG (adapté par jean Elyan), 1287 mots

Les réseaux 5G privés intéressent l'industrie

Pour avoir plus de contrôle sur la sécurité et profiter de la faible latence, les grandes entreprises industrielles se tournent vers les réseaux sans fil 5G privés. C'est le cas en particulier des industries...

le 04/12/2018, par Par Patrick Nelson, IDG (adaptation Jean Elyan), 752 mots

Le fog computing pour refonder l'IoT industriel

C'est le problème classique de l'IoT industriel : comment réduire de plusieurs heures à quelques minutes les temps d'arrêt d'un réseau de 40 usines équipées d'anciennes chaînes de fabrication et de production,...

le 05/10/2018, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 639 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »