Juniper lance un commutateur basé sur Open compute project et Junos OS - Actualités RT Réseaux

Juniper lance un commutateur basé sur Open compute project et Junos OS

le 04/12/2014, par Jim Duffy, IDG NS, Réseaux, 479 mots

Avec son nouveau commutateur OCX 1100, Juniper affirme être le premier à combiner une partie matériel basée sur Open Compute project (OCP) et un operating system maison, en l'occurrence son OS Junos.  Cet OCX1100 sera disponible au premier trimestre de 2015, il s'adresse aux centres de données à grande échelle, 10 000 serveurs et plus.

Juniper lance un commutateur basé sur Open compute project et Junos OS

Certaines des grandes entreprises de cloud ou des hébergeurs, comme Google, ont répondu au besoin de rationalisation de leurs réseaux avec des systèmes développés en interne et des commutateurs sous forme de box (white box). Mais ces choix sont difficiles pour beaucoup d'autres entreprises en raison du niveau de ressources nécessaires pour développer, installer et soutenir des solutions personnalisées, explique Juniper. En combinant Junos et le matériel de type OCP, on supprime le fardeau du support, de l'installation et de la maintenance des fournisseurs de cloud, estime le constructeur.

Pour lui, les plates-formes matérielles et logicielles dissociées sont en vogue dans le monde des  réseaux, les clients cherchent à se libérer des fournisseurs propriétaires et du coût élevé des systèmes de commutation et d'exploitation, étroitement intégrés et interdépendants. Le choix de Juniper le range dans les partisans des systèmes dissociés selon Gartner, qui inclut également des fournisseurs de commutateurs conçus  pour les white box et du matériel de type « barre metal » comme Linux ou de grands réseaux de commutation comme ceux de Cumulus ou de Big Switch. Dell a adopté cette approche. Autre option, celle des fournisseurs de logiciels comme VMware et Microsoft.

Cisco a récemment rejoint OCP

Il est possible qu'Arista et Cisco, suivent Juniper dans son implémentation, permettant ainsi à leurs logiciels réseau, de fonctionner sur les box ou en barre metal. Cisco a récemment rejoint OCP après l'avoir critiqué. Selon le cabinet Gartner, d'autres fournisseurs adopteront ces « white box » pour la commutation au datacenter d'ici la fin de 2015. Ce qui permettra aux livraisons de ports datacenter de progresser globalement de 10% en 2018, contre 4% seulement en 2013.

Juniper explique que son OCX1100 a été soumis à l'OCP pour examen. Juniper travaille avec le fabricant de matériel Alpha Networks sur la conception d'OCX1100. Ce switch « Alpha OCP » comprend un SFP + 48 ports 10G  et un commutateur QSFP 6-port 40G, ainsi qu'un commutateur d'agrégation QSFP top-of-rack 32 ports 40G. L'OCX1100 exécute une version optimisée de Junos, basée sur Linux, incluant les fonctionnalités requises pour le déploiement dans la couche réseau 3. On retrouve aussi des interfaces de logiciels et d'automatisation, tels que les scripts Python, et en natif Puppet et Chef ses systèmes d'automatisation, les kits de développement logiciel Junos, et Open network install environment (ONIE).

OCX1100 est capable d'exécuter un logiciel tiers de tout fournisseur, comme Cumulus Linux, Arista Networks ou Cisco EOS NX-OS,  qui ont décidé de porter leurs logiciels sur ce matériel OCP. Et Juniper reste confiant sur le fait que les clients préféreront Junos, qui a "une longueur d'avance de 15 ans" sur les systèmes d'exploitation actuellement disponibles en white box..

Extreme Networks s'investit dans la sécurité des réseaux IoT

Dans le domaine de l'Internet des objets, Extreme Networks a doté son application de sécurité ExtremeAI de fonctions d'apprentissage machine. Celles-ci analysent le comportement des périphériques IoT et...

le 16/05/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 552 mots

Les vénérables commutateurs Cisco Catalyst 6000 remplacés par les...

Les commutateurs Catalyst 9600 de Cisco permettent d'automatiser, de définir des stratégies, d'assurer la sécurité et de gagner en assurance sur les réseaux câblés et sans fil. L'industrie technologique...

le 30/04/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 934 mots

De l'IA et de l'IoT pour améliorer la maintenance des trains...

Le logiciel qui ingère les données des capteurs de la flotte de trains permet une maintenance prédictive et des décisions fondées sur les données. La flotte de trains électriques Waratah circulant dans la...

le 16/04/2019, par Lilia Guan, CIO (adapté par Jean Elyan), 532 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »