Juniper : un CA en hausse de 11% et 4 Contrail vendus au T3 - Actualités RT Réseaux

Juniper : un CA en hausse de 11% et 4 Contrail vendus au T3

le 26/10/2015, par Didier Barathon, Réseaux, 425 mots

Il y a un an, le CIO de Juniper Shaygan Kheradpir était débarqué, remplacé par un historique de la maison, le CTO Rami Rahim. Dans un contexte très concurrentiel, les analystes guettent de près les résultats du nouveau boss, certains l'incitent à quitter la bourse !

Juniper : un CA en hausse de 11% et 4 Contrail vendus au T3

En un trimestre, son troisième trimestre fiscal terminé fin septembre, Juniper a signé quatre contrats pour Contrail, son contrôleur SDN. L'un d'eux concerne AT&T et son projet SDN et NFV, où Juniper entre enfin, après ses grands concurrents, par exemple Cisco ou Brocade. AT&T, avec son projet Domain 2.0 veut virtualiser 75% de son réseau d'ici 2020. Lors de l'annonce de ses résultats du troisième trimestre, Juniper a mis en valeur cette information,  signe de la bonne santé de la société et de premiers pas réussis pour son nouveau CEO Rami Rahim.

Le troisième trimestre s'achève sur un chiffre d'affaires  de 1,248 milliard de dollars, en hausse de 11% d'une année à l'autre, de 2% séquentiellement.  La marge opérationnelle augmente de 20,7% sur une base GAAP, de 25,5% sur une base non GAAP (pro forma). Le résultat net se monte à 197,7 millions de dollars sur une base GAAP, en hausse de 9% d'une année à l'autre et de 25% séquentiellement. Sur une base non GAAP, ce résultat net s'élève à 221,7 million de dollars, en hausse de 34% d'une année à l'autre, de 6% séquentiellement.

Rami Rahim offensif

Pour conforter cette bonne impression globale, Rami Rahim a montré que la société était en croissance sur ses trois segments de produits : routage, commutation, sécurité. Le routage représente près de 60 % de l'activité, 605 millions de dollars, en hausse de 13% d'une année sur l'autre. C'est la région EMEA qui a porté la croissance de ce segment.  Les revenus de commutation ont augmenté de 30% d'une année à l'autre, à 201 millions de dollars, la sécurité avec 120 millions de dollars, en hausse de 13% d'une année sur l'autre de 12% séquentiellement.

Les analystes financiers se sont montrés rassurés par les résultats de la société, mais inquiets pour son environnement, la fusion Nokia Alcatel Lucent fait émerger un acteur plus important, le rachat de EMC par Dell va laisser place à un autre acteur de poids, tout comme la scission de HP en deux, dont une partie dédiée aux infrastructures.

Le fonds activiste Elliott Management a acheté 4,5% du capital de Juniper Network et incite la société à se réorganiser et optimiser ses lignes  de produits. Goldman Sachs serait chargé d'étudier un départ de la société de la bourse, à la manière de  Dell, Riverbed, BMC and Blue Coat.

En photo : Rami Rahim conforté par ses résultats mais inquiété par Elliott Management

Les réseaux IoT vont-ils favoriser l'adoption d'IPv6 ?

Les entreprises s'éloignent peu à peu de l'IPv4 pour progressivement se rapprocher de l'IPv6, mais parce que ce dernier présente beaucoup d'avantages pour les réseaux IoT, le processus pourrait s'accélérer....

le 07/02/2019, par Par Scott Hogg, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1511 mots

Dynatrace annonce l'AIOps de prochaine génération et une capacité de...

Le spécialiste de la gestion de la performance applicatives Dynatrace poursuit sa stratégie « AI-first », mais dans l'IoT cette fois. Lors de la conférence Perform qui a eu lieu à Las Vegas du 28 au 30...

le 05/02/2019, par Laurie Clarke, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 935 mots

Cisco investit l'IoT avec des solutions mieux adaptés

Pour répondre aux besoin de l'industrie mais également de la distribution et de la logistique, Cisco étoffe son catalogue avec des produits faible consommation capable de traiter et remonter des données qui...

le 31/01/2019, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 907 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »