Juniper virtualise son routeur MX et veut libérer ses clients des contraintes réseaux - Actualités RT Réseaux

Juniper virtualise son routeur MX et veut libérer ses clients des contraintes réseaux

le 07/11/2014, par Oscar Barthe, Réseaux, 577 mots

Partant du principe qu'aujourd'hui les entreprises ont besoin d'une flexibilité accrue pour répondre aux enjeux de la révolution en marche, le constructeur veut simplifier au maximum leur gestion. Il a d'autant plus besoin de démontrer sa vitalité qu'il vient de publier un avertissement après l'annonce de résultats décevants pour son troisième trimestre.

Juniper virtualise son routeur MX et veut libérer ses clients des contraintes réseaux

« Les besoins croissent plus vites que les revenus », a déclaré Brad Brooks, CMO de Juniper en ouverture de l'évènement Innovation de l'équipementier qui s'est tenu jeudi 6 novembre à Londres. Avec de plus en plus de terminaux connectés et la croissance exponentielle du nombre de données traitées, les réseaux sont soumis a une pression de plus en plus forte, tant en termes de volume que de sécurité. «Ils doivent être capables de s'adapter aux besoins de l'entreprise, de savoir où attribuer les ressources et aussi comprendre leur nature», ajoute Brad Brooks. Pour lui, les réseaux à de type High-IQ Networks sont un moyen de répondre à ces problématiques. « Nous devons apporter de l'intelligence aux infrastructures », explique le CMO. Déjà abordé lors de précédent évènements, ce concept vient aujourd'hui s'enrichir chez Juniper de plusieurs outils cloud. Le Cloud Analytics Engine apporte aux réseaux des capacités d'analyse poussées afin d'aider les services providers a mieux anticiper les demandes des clients. De son côté, le Virtual Chassis Fabric Enhancement permet une automatisation de la gestion des ressources au sein de l'infrastructure.

Sur le même sujetBrocade ajoute le support OpenFlow 1.3 à toute sa gamme ICXDans cette même optique de libération des contraintes réseau, Juniper fait un pas de plus vers le NFV en annonçant l'arrivée de vMX (VMX Edge Router Universal 3D), la version virtualisée de la plateforme de routage MX. Créée sur une base de serveur x86, elle peut fonctionner seule ou de concert avec des infrastructures réseau physiques traditionnelles. « Nous comptons révolu-tionner le business model des services providers », explique Mike Marcelin (en photo) senior vice-president de Juniper. Il précise : « Il n'y a plus besoin que d'un simple switch chez le client pour déployer toute une infrastructure réseau avec vMX ». Que ce soit pour les utilisateurs finaux ou les services providers, vMX apporte une flexibilité accrue. La plateforme de routage virtualisée peut ainsi être pilotée en mode cloud via Contrail et OpenStack. À noter que l'équipementier a dévoilé une évolution de son contrôleur SDN : Contrail Cloud. Elle embarque des fonctionnalités de calcul, de réseau, de stockage et de virtualisation. L'objectif est là aussi de faciliter la gestion des réseaux.

JunosOS intègre une fonctionnalité DevOps

En cherchant à faire fondre les contraintes des infrastructures réseau, Juniper cherche aussi à stimuler l'innovation. « Nous devons donner aux services providers et aux entreprises IT la ca-pacité de développer, de tester et de déployer des services innovants », déclare Brad Brooks. Dans cette optique, Juniper a d'ailleurs intégré une fonctionnalité DevOps à Junos OS. « Elle va permettre d'abolir les barrières entre les mondes de l'informatique et de l'IP », explique Mike Marcelin. Elle intègre des  langages tels que Python, Ruby, ou encore des outils de configuration opensource : Ansible Puppet. Intégré à toutes les plateformes de routage de Juniper, Junos De-vOps doit finalement permettre de fluidifier et de simplifier le déploiement d'applications sur le réseau ainsi que leur développement en mode agile.

Juniper a également annoncé la mise en place d'une grande politique de co-création. « Au-jourd'hui nous devons connecter nos idées », déclare Brad Brooks. L'équipementier a ainsi re-joint le laboratoire anglais Big Innovation Center. « C'est un endroit ou des entreprises de tous bords et de tous secteurs peuvent se réunir pour créer de nouvelles solutions », décrit son prési-dent William Hutton.

Un réseau 100 fois plus rapide grâce à une nouvelle technologie...

Des chercheurs ont réussi à transmettre des ondes lumineuses en spirale et à faire passer plusieurs signaux à l'intérieur d'un câble de fibres optiques. La technologie pourrait considérablement augmenter le...

le 11/12/2018, par Patrick Nelson, Network World, (adaptation Jean Elyan), 627 mots

Le trafic IP atteindra près de 5 zettaoctets par an d'ici 2022, selon...

Les prévisions de l'Indice Cisco Visual Networking Index (VNI) indiquent que l'IoT, les milliers de nouveaux utilisateurs de l'Internet, la vidéosurveillance et les réseaux IP WAN vont entraîner une très forte...

le 10/12/2018, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 1038 mots

Comprendre les différence entre SDN, NFV et NV

Plusieurs approches émergentes promettent d'augmenter l'agilité du réseau, au premier rang desquelles la virtualisation du réseau (NV), la virtualisation des fonctions réseau (NFV) et le réseau défini par...

le 07/12/2018, par Steve Garrison, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1071 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »