L'accès à IBM Notes perturbé par la mise à jour Jelly Bean d'Androïd - Actualités RT Messagerie

L'accès à IBM Notes perturbé par la mise à jour Jelly Bean d'Androïd

le 10/12/2012, par Jean Elyan avec IDG News Service, Messagerie, 383 mots

Depuis la mise à jour d'Android Jelly Bean en version 4.2.1, certains utilisateurs ne peuvent plus accéder de manière stable à leur messagerie d'entreprise Notes depuis leurs terminaux mobiles. IBM a prévu de livrer des correctifs en ce début de semaine pour remédier aux problèmes rencontrés par les utilisateurs de Notes sur leurs mobiles ou leurs tablettes suite à la mise à jour de l'OS Android de Google.

L'accès à IBM Notes perturbé par la mise à jour Jelly Bean d'Androïd

La livraison d'Android 4.2.1 a semé la plus grande confusion chez les utilisateurs d'IBM Notes qui sont dans l'impossibilité d'accéder de manière fiable à leurs applications de messagerie et à leur agenda professionnel. Quand le client de messagerie Notes est ouvert sur les téléphones exécutant le système d'exploitation Jelly Bean 4.2.1, un message indique aux utilisateurs qu'« à la suite de la mise à jour de Lotus Traveler, les données locales ont été supprimées et seront remplacées lors de la prochaine synchronisation ». Une première synchronisation renvoie les données, mais quelques heures plus tard le problème se reproduit et à l'ouverture de l'application de messagerie un nouveau message d'alerte indique qu'« il n'y a pas de courrier dans ce dossier ». En fait, le courrier et le calendrier ne sont pas perdus. Ils restent sur le serveur Notes et sont accessibles via un client desktop ou une interface web mobile, mais les applications Android ont du mal à y accéder. Certains possesseurs de tablettes sont confrontés à un autre problème. Les boîtes « envoyer » et « sauvegarder » sont grisées. Mais le fait de tourner la tablette à 90 degrés les rend à nouveau fonctionnelles.

« Des bugs mineurs sont apparus à la suite de la mise à jour de l'OS de Google en milieu de semaine dernière, et nous avons immédiatement résolu le problème et développé un correctif pour nos clients », a déclaré Karen Lilla, une porte-parole d'IBM à Boston. Les départements informatiques peuvent obtenir le patch en téléphonant à la hot line d'IBM, et deux autres correctifs sont normalement disponibles sur le site Fixcentral de l'éditeur dès aujourd'hui. « Traveller UP2 8.3.1 dont la sortie est prévue pour demain, mardi 11 décembre, intègrera le correctif », a ajouté la porte-parole d'IBM. « Les correctifs sont appliqués au serveur Traveler et seront distribués aux utilisateurs finaux via la fonction de mise à jour automatique. L'utilisateur doit simplement accepter/appliquer la mise à jour quand celle-ci parvient à son terminal ».

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »