L'Aforst réclame le dégroupage de la future boucle locale en fibres optique

le 25/01/2006, par Elian Cordoue, Fibre optique, 243 mots

Lors des voeux 2006 de l'Aforst, l'Association Française des Opérateurs de Réseaux et de Services de Télécommunications, son président, Richard Lalande, a interpellé l'autorité de régulation des communications électroniques et postales (Arcep), pour demander préemptivement l'ouverture aux opérateurs alternatifs des futursréseaux d'accès en fibres optiques que France Télécom prévoit de déployer pour raccorder ses abonnés, en remplacement de l'actuelle paire de cuivre. Avec assez de peu de retenue à l'endroit de l'opérateur historique, Richard Lalande a estimé que « l'évolution du réseau d'accès de FT pour soutenir le haut débit, qui d'ailleurs n'est pas à proprement parler une innovation, ne doit pas être le prétexte à ne plus dégrouper les câbles, parce qu'ils seraient en fibre et non en cuivre, même si nous concevons que le prix pourra en être différencié pour tenir compte du supplément d'investissement qu'ils représentent ». Et d'appeler de ses voeux une régulation qui « accompagne l'innovation, l'évolution des techniques et des services, sans les brider ». Et à ceux qui seraient tentés d'enjoindre aux opérateurs alternatifs, innovants par nature selon Richard Lalande, de déployer eux-mêmes des fibres, le président de l'Aforst répond sans ambages qu'il « est absurde de dupliquer » le réseau d'accès des opérateurs historiques, mais aussi de « ne pas partager les câbles [...] quand c'est possible et économiquement utile. » Selon lui, France Télécom doit gérer son réseau d'accès « de manière ouverte pour le compte de tous. » Et de recommander une « séparation fonctionnelle entre sa gestion et le reste de ses activités de services ».

L'Allemagne veut la fibre partout d'ici 2025

Le gouvernement allemand a adopté sa «Stratégie numérique 2025», le prochain grand projet de réforme pays, a rapporté le Süddeutsche Zeitung . C'est ce qu'a confirmé le n°2 du gouvernement, Sigmar Gabriel...

le 21/03/2016, par Didier Barathon, 546 mots

Fibre ou Gfast : le patron de Deutsche Telekom s'en prend au...

Le Pdg de Deutsche Telekom PDG appelle à moins de réglementation sur la montée en débit du cuivre. Une série de déclarations fracassantes contre le régulateur allemand, mais prononcées à Londres. Tim...

le 03/12/2015, par Didier Barathon, 368 mots

Comment déployer une BLOM en aérien pour les zones rurales ?

Pour les zones peu denses, le déploiement du très haut débit par les voies hertziennes est une option très prisée des collectivités locales. Il faut néanmoins réunir des conditions draconiennes, juridiques et...

le 27/11/2015, par Didier Barathon, 464 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »