L'agglomation parisienne va se doter d'un réseau internet sur courants porteurs

le 04/04/2006, par Christophe Bardy, Convergence, 379 mots

Le Syndicat intercommunal de la Périphérie de Paris pour l'électricité et les réseaux de communications (SIPPEREC) vient de lancer l'un des principaux projets mondiaux de raccordement de foyers à l'internet par le réseau électrique. Dans ce cadre, le syndicat a sélectionné la société ardéchoise MECELEC pour jouer le rôle de délégataire de service public. La société aura en charge le raccordement de plus de 7000 transformateurs électriques desservant près de 130 000 immeubles dans la couronne parisienne. Selon son Président, Bruno Estienne, MECELEC devait investir près de 90 ME dans le déploiement d'une architecture CPL massive qui raccordera à terme près de 1,5 millions de foyers. Les travaux devraient s'étaler entre 2007 et 2011 avec l'ouverture des premiers services aux particuliers au premier trimestre 2007. le réseau devrait aussi être utilisé par les villes raccordées pour le transport de flux de visio-surveillance urbaine. Pour Bruno Estienne, "C'est probablement le plus gros déploiement au monde à ce jour. La première partie du projet, courant 2006, devrait permettre de valider le choix de la technologie retenue, avec vraisemblablement un débat entre une technologie européenne de type DS 2 ou une technologie américaine de type HomePlug AV.(...) Le débit à l'abonné sera fonction de la technologie retenue. En l'état actuel de la technologie, nous avons tablé des débits de l'ordre du mégabit par abonné. Mais d'ici au mois de janvier 2007, les technologies devraient avoir évolué pour permettre 4 à 5 fois ce débit". Curieusement, MECELEC n'a pas le profil d'un opérateur mais plutôt celui d'un équipementier, spécialisé dans la boucle locale électrique. La société se présente d'ailleurs comme le spécialiste de l'interface "réseau-client", là où le réseau cesse d'être public pour devenir privé, à la limite entre la rue et la maison, entre l'extérieur et l'intérieur. De l'aveu même de son président, "MECELEC n'est pas un opérateur télécom et c'est un métier qu'il ne connaît pas très bien, même si la société a beaucoup appris au cours des 2 dernières années avec le Sipperec". En fait la société entend créer une structure ad hoc pour gérer le projet Sipperec. C'est cette structure qui construira l'infrastructure et la mettra à disposition des fournisseurs d'accès à Internet pour qu'ils fournissent leurs services aux abonnés finaux. Les premiers services devraient débuter au premier trimestre 2007 et l'intégralité de la couronne parisienne sera raccordée au plus tard à la fin 2011.

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »