L'app de chat vidéo Around, préfiguration de la vidéo « always-on » - Actualités RT Messagerie

L'app de chat vidéo Around, préfiguration de la vidéo « always-on »

le 23/03/2020, par Matthew Finnegan, Computerworld (adaptation Jean Elyan), Messagerie, 732 mots

Le logiciel de chat vidéo dévoilé la semaine passée par la start-up Around présente une interface moins intrusive et permet des communications vidéo en continu.

L'app de chat vidéo Around, préfiguration de la vidéo « always-on »

Le coronavirus a provoqué une vague sans précédent de télétravail dans le monde, ainsi qu'une explosion spectaculaire des appels vidéo. Même si les logiciels de vidéoconférence sont aujourd'hui plus fiables et plus conviviaux, le paramétrage et la participation à une vidéoconférence sont, parfois encore, jugés intrusifs et contraignants. En général, lors des appels vidéo, les participants doivent entièrement se focaliser sur la discussion en cours avec un ou plusieurs collègues, le client de vidéoconférence occupant tout l'écran de leur ordinateur. Même si cette mise en oeuvre paraît logique pour des réunions importantes, elle l'est beaucoup moins pour des interactions plus informelles. Notamment, elle rend plus difficile la prise de notes ou le travail simultané avec d'autres applications.

Le logiciel de chat vidéo dévoilé cette semaine par la start-up Around, qui a levé 5,2 millions de dollars pour son application, offre une interface moins invasive et pourrait permettre aux télétravailleurs de maintenir une fenêtre de communication vidéo active en permanence. Comme l'a indiqué TechCrunch, l'app de chat vidéo d'Around apporte une plateforme légère pour l'appel vidéo de groupe. Au lieu d'occuper tout l'écran, l'app redimensionne automatiquement le flux vidéo des participants en « têtes flottantes » regroupées sur le bureau, laissant ainsi visible la plus grande partie de l'écran. Pour l'instant, l'app est en bêta privée.

Un redimensionnement par l'IA

La fonction de redimensionnement d'Around s'appuie sur l'IA pour détecter la tête du participant, suivre ses mouvements et supprimer simultanément l'arrière-plan. Elle supprime automatiquement aussi les bruits de fond potentiellement perturbants. L'application, disponible pour Windows, Mac, Linux et sur le web, sera éventuellement vendue selon un mode de licence freemium lors de son lancement. On peut s'inscrire ici dès maintenant pour accéder à la preview.

Dans un article de blog posté la semaine dernière sur Medium, le CEO d'Around, Dominik Zane, a déclaré que l'application permettait aux utilisateurs de l'application de collaborer autour de tâches en rapport avec la réunion. « Nous avons appliqué une sorte de principe du moins à notre solution de vidéoconférence », a-t-il écrit. « Moins classique, moins formelle, moins encombrante, moins réaliste. Le but n'est pas d'afficher le visage des participants sur un téléviseur HD de 70 pouces, mais de se concentrer sur ce que l'on fait. L'app Around permet d'ouvrir des sessions rapides tout en continuant à travailler avec les applications de son environnement de travail. La fenêtre est juste assez grande pour rendre l'interlocuteur présent, mais elle laisse de la place pour les tâches importantes ».

Une interaction permanente

Même si la start-up ne qualifie pas son produit de plateforme vidéo « always-on », l'app peut potentiellement offrir une solution d'interaction permanente de bas niveau sous forme de flux vidéo en continu entre collègues tout au long de la journée. Le concept de vidéo « always-on » est utilisé depuis un certain temps déjà par des entreprises qui veulent maintenir un contact avec des personnes travaillant dans des lieux différents, qui peuvent engager des conversations de manière impromptue. C'est le cas de l'app Sneek, qui permet aux utilisateurs d'effectuer facilement un appel vidéo avec un collègue en cliquant sur une photo « fixe » régulièrement mise à jour, sans que la fonction d'enregistrement et de diffusion vidéo soit activée en permanence.

« La vidéo en continu pourrait résoudre en partie certains problèmes auxquels sont confrontés les travailleurs distants, trop éloignés des collègues et des initiatives prises à l'échelle de l'entreprise », a déclaré Raúl Castañón-Martínez, analyste de 451 Research. « Ces solutions de réunions vidéo en continu pourrait aider les entreprises à combler le fossé de communication avec les équipes distantes ou avec des équipes mixtes, comprenant des travailleurs à distance et des travailleurs sur site », a ajouté Raúl Castañón-Martínez,

Il est certain que la vidéo « always-on » n'a pas que des avantages. D'une part, les utilisateurs n'ont pas envie d'être en liaison vidéo en continu. D'autre part, une communication continue pose aussi des problèmes techniques et de sécurité. Déjà, le plus grand nombre de télétravailleurs met la bande passante Internet à rude épreuve. « Il faudra régler les problèmes techniques pour que la bande passante ne soit pas une contrainte pour la fourniture du service ; il faudra également, pour le respect de la vie privée et la sécurité, prévoir des dispositifs de sécurité comme l'activation automatique d'un économiseur d'écran quand les utilisateurs ne sont pas actifs », a ajouté M. Castañón-Martínez.

L'app de chat vidéo Around, préfiguration de la vidéo « always-on »

Le logiciel de chat vidéo dévoilé la semaine passée par la start-up Around présente une interface moins intrusive et permet des communications vidéo en continu. Le coronavirus a provoqué une vague sans...

le 23/03/2020, par Matthew Finnegan, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 732 mots

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...