L'usage d'IPv6 progresse en Europe, l'Asie préfère la 4K - Actualités RT Infrastructure

L'usage d'IPv6 progresse en Europe, l'Asie préfère la 4K

le 26/06/2014, par Peter Sayer, IDG NS, Infrastructure, 579 mots

Le Content delivery network, CDN, est le nouvel eldorado des opérateurs. Avec lui, ils comptent capter les nouveaux flux issus des contenus multimédias.

L'usage d'IPv6 progresse en Europe, l'Asie préfère la 4K

La Belgique est le leader mondial dans l'adoption d'IPv6, tandis que la Corée du Sud et le Japon se tournent plus volontiers vers le streaming vidéo 4K, selon un rapport d'Akamai.  Que le Japon et la Corée du Sud se préparent à l'arrivée de la vidéo 4K (ultra HD) n'est pas surprenant, étant donné qu'ils ont chez eux certains des plus grands fabricants au monde de TV à écran plat et d'écrans. 

La Belgique, elle, se révèle un chef de file dans l'utilisation d'IPV6 et du nouveau système d'adressage qui permet potentiellement à chaque personne et à chaque device de la planète d'avoir sa propre adresse IP. C'est ce que montre Akamai Technologies dans son rapport sur l'État de l'Internet pour le premier trimestre de 2014.  Un rapport qui englobe une floppée de statistiques sur les volumes de trafic Internet et l'adoption de la technologie, il est basé sur le trafic passant par le réseau de diffusion de contenu global de l'entreprise (CDN).

Les ISP belges en pointe

En Belgique, IPv6 représentait 14 % des demandes pour les sites hébergés par Akamai soute-nant à la fois IPv4 et IPv6, près de trois fois le pourcentage observé au dernier trimestre. Akamai a attribué l'augmentation du déploiement de nouvelles capacités IPv6 aux ISP belges comme Telenet. Environ 24% des requêtes CDN par Telenet viennent maintenant sur IPv6, comme le font 24 % de celles d'un autre FAI belge, Brutele. Seuls les opérateurs Kabel Deutschland, en Allemagne et Verizon Wireless aux États-Unis, ont fait passer une aussi grande proportion de leur trafic avec IPv6.

La Suisse est l'autre plus grand utilisateur d'IPv6, avec 9,3 % du trafic, c'est inchangé par rapport au trimestre précédent, on trouve ensuite l'Allemagne, le Luxembourg et la Roumanie, tous autour de 7,5 pour cent. Les États-Unis se retrouvent à la sixième place avec 6,2 % du trafic Internet en cours d'exécution sur IPv6. La Norvège est placée en neuvième place, avec une progression de 56%  entre les deux derniers trimestres,  mais à partir d'une base très faible: seulement 2,5 % du trafic Internet.

Les opérateurs s'améliorent

Bien que l'adoption des derniers protocoles de routage et d'adressage trafic soit faible, les technologies pour la mise en circulation plus rapide se révèlent plus populaires. Dans le monde entier, la vitesse moyenne de connexion à Internet a augmenté de 24 % d'une année sur l'autre  à 3.9Mbps, alors que la moyenne des vitesses de connexion de pointe vue sur le CDN d'Akamai a augmenté plus lentement, à 13 % d'une année sur l'autre, à 21.2Mbps. Ce rétrécissement de l'écart entre les vitesses moyennes et maximales suggère que la demande est la même sur toute la journée et que les opérateurs font un meilleur travail de gestion des incidents sur leurs réseaux.

Comme mesure du nombre d'abonnés dans un pays bénéficiant de connexions Internet rapides, Akamai a introduit une nouvelle mesure dans son dernier rapport sur l'État de l'Internet : l'adoption de 4K. Étant donné que les flux vidéo 4K consomment entre 10Mbps et 20Mbps, Akamai présuppose que les utilisateurs de l'Internet avec des connexions à plus de 15Mbps sont "4K ready". Il a calculé que 60% des abonnés sud-coréens seraient en mesure de diffuser de la vidéo 4K vidéo. Ce n'est pas une surprise étant donné la vitesse de connexion moyenne du pays de 23.6Mbps et que 32% des abonnés au Japon, où la vitesse moyenne de connexion est de 14.6Mbps, suivi de près par Hong Kong, avec 23% et 13.3Mbps.

Les États-Unis blacklistent 5 constructeurs de supercalculateurs...

Les entreprises américaines n'ont plus le droit de faire des affaires avec les entreprises sur liste noire. L'administration Trump a pris d'autres mesures contre la Chine, notamment l'ajout de plusieurs...

le 24/06/2019, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 663 mots

Avec le rachat de Cray, HPE renforce ses offres HPC en tant que...

En adossant ses offres de calcul haute performance à des supercalculateurs Cray, HPE pourra proposer des services d'intelligence artificielle, de trading financier haute fréquence et de création de jumeaux...

le 20/05/2019, par Tim Greene / Network World (adapté par Jean Elyan), 595 mots

Fujitsu veut produire le premier supercalculateur exascale ARM

Fujitsu et le Riken Advanced Institute for Computational Science ont annoncé l'achèvement du design de leur supercalculateur exascale Post-K tournant sur processeurs ARM. Le constructeur japonais espère...

le 09/05/2019, par Andy Patrizio, Network World (adapté par Jean Elyan), 501 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...