La fondation Linux veut faire émerger un framework edge computing - Actualités RT Infrastructure

La fondation Linux veut faire émerger un framework edge computing

le 06/02/2019, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Infrastructure, 526 mots

Afin de favoriser l'interopérabilité et les efforts de standardisation entre les différents réseaux edge computing, la fondation Linux pousse le framework LF Edge basé sur 5 projets open source.

La fondation Linux veut faire émerger un framework edge computing

La Linux Foundation a annoncé la création d'un nouveau groupe de coordination appelé LF Edge dont l'objectif est de contribuer à unifier le marché fragmenté de l'edge computing et proposer un framework commun pour les futurs projets. Cinq projets open source serviront de base au futur au framework LF Edge.

- EdgeX Foundry : développé à l'origine par Dell/EMC, EdgeX Foundry est un framework logiciel agnostique qui permet l'intégration plug-and-play de microservices. Conçu pour fonctionner sur n'importe quelle passerelle edge industrielle, il peut servir à créer une couche passerelle entre les capteurs et le cloud.

- Home Edge Project : ce projet, qui bénéficie essentiellement de la contribution de Samsung, essaye un peu de faire pour l'IoT grand public ce que fait EdgeX Foundry pour l'IoT industriel. En effet, le projet fournit une couche de services exécutable par tous les appareils IoT domestiques.

- Akraino Edge Stack : conçu pour automatiser le provisionnement aux entreprises qui essaient d'exécuter des services edge dans un back-end cloud, ce projet, dont le code original a été fourni par AT&T, prend en charge l'extrémité cloud de la pile.

- Project EVE : contribution de l'éditeur de logiciels IoT Zededa, le projet EVE - pour Edge Virtualization Engine -  est un moteur de virtualisation edge. Il doit permettre aux utilisateurs de virtualiser le hardware à la périphérie afin de répartir la charge de travail de manière plus efficace et réduire la latence.

- Open Glossary of Edge Computing : d'après l'intitulé, on comprend qu'il s'agit essentiellement d'une base de référence de tous les termes techniques nécessaires pour comprendre une discussion sur l'edge computing. Elle est maintenue par un groupe dont les membres comprennent ARM, le fournisseur d'informatique Edge Packet, Ericsson, le fournisseur de microservices CDN Rafray Systems et le fournisseur de colocation axé sur la périphérie Vapor.io.

Une explosion du nombre de fournisseurs en produits edge et IoT


Les projets Akraino Edge Stack, EdgeX Foundry et l'Open Glossary of Edge Computing existaient déjà, alors que Project EVE et Home Edge ont été annoncés en même temps que le nouveau groupe LF Edge. Dans un blog, Arpit Joshipura, directeur général de la Linux Foundation pour l'IoT et l'edge computing a déclaré que la fragmentation du marché Edge avait motivé la création du groupe LF Edge.

Dans le monde open source, de nombreux projets poursuivent des objectifs similaires, sans parler de la prolifération des fournisseurs de produits edge et IoT dans le domaine commercial. Faire en sorte que les produits d'une entreprise donnée soient compatibles avec le framework LF Edge peut permettre de garantir une interopérabilité et éviter à l'avenir des problèmes potentiels de verrouillage. L'interopérabilité est une préoccupation de premier plan pour les entreprises qui adoptent l'IoT. Un produit IoT doit être compatible entre des capteurs, des périphériques et le cloud en back-end, ce qui n'est pas toujours le cas. Une simple certification « LF Edge » pourrait résoudre de nombreux problèmes de provisionnement et de mise en oeuvre et faciliter l'adoption de l'IoT par les entreprises.

Clap de fin pour OpenStack chez Suse

En perte de vitesse dans les entreprises, la plateforme cloud open source OpenStack perd un allié de poids avec la défection de Suse. L'éditeur allemand Suse spécialiste de Linux abandonne sa distribution...

le 09/10/2019, par Maryse GROS, 146 mots

Cisco étend ACI aux environnements cloud et SD-WAN

Avec la solution d'infrastructure axée sur les applications ACI Anywhere de Cisco, les entreprises peuvent exécuter et contrôler de n'importe quel endroit les applications à travers des clouds privés ou...

le 20/09/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 1506 mots

Les États-Unis blacklistent 5 constructeurs de supercalculateurs...

Les entreprises américaines n'ont plus le droit de faire des affaires avec les entreprises sur liste noire. L'administration Trump a pris d'autres mesures contre la Chine, notamment l'ajout de plusieurs...

le 24/06/2019, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 663 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...