La France, dindon de la farce pour les 14 premiers satellites de Galileo - Actualités RT Satellite

La France, dindon de la farce pour les 14 premiers satellites de Galileo

le 07/01/2010, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Service, Satellite, 289 mots

L'Union Européenne a attribué les contrats pour construire et lancer des satellites de Galileo. Les allemands et les britanniques se taillent la part du lion dans le budget de 1 milliard d'euros en construisant 14 satellites. Une équipe française va les lancer, mais avec des fusées russes.

La France, dindon de la farce pour les 14 premiers satellites de Galileo

La Commission européenne a affecté jeudi plus de 1 milliard d'euros de contrats pour la construction et le lancement de 14 des premiers satellites de Galileo, qui constituent la réponse européenne au GPS américain. OHB System en Allemagne et SSTL au Royaume-Uni vont construire les satellites dans le cadre d'un contrat d'une valeur de 566 millions d'euros et Ariane Espace va les lancer pour 397 millions d'euros mais en utilisant des fusées Soyouz, fabriquées par les russes. ThalesAleniaSpace en Italie délivera le support du système pour 85 millions d'euros. Tous les contrats d'approvisionnement restants, pour l'infrastructure de mission au sol, l'infrastructure de contrôle au sol et les opérations devraient être attribués d'ici la mi-2010 et le système est appelé à devenir opérationnel au début de 2014. La constellation devrait au bout du compte inclure jusqu'à 32 satellites. «Avec cette affectation et les prochaines à venir nous terminons une étape critique du programme Galileo" affirme Antonio Tajani, commissaire européen en charge des transports. « Nous pouvons maintenant nous concentrer sur le déploiement réel et prouver aux citoyens européens que le système de navigation par satellite propre à l'Europe est bien en cours", a-t-il ajouté. Galileo offrira d'abord des services dont un service ouvert de type GPS et un service de recherche et de sauvetage. Il promet d'être plus précis et plus fiable que le GPS américain, qui peut être fermé au grand public et réquisitionné par le gouvernement américain à des fins militaires lors d'un conflit. Illustration : les satellites de Galiléo (D.R.)

Cisco invite ses clients à corriger plusieurs failles de sécurité...

Si elles ne sont pas corrigées, les vulnérabilités critiques identifiées dans le contrôleur WLAN, les routeurs des séries 9000 et IOS/XE peuvent exposer à des attaques DoS, à l'exécution de code arbitraire et...

le 19/04/2019, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), 805 mots

Facebook dans la ligne de mire des Anonymous

Le groupe de pirates n'a pas apprécié la censure de Facebook suite à la publication de certains documents par des utilisateurs. En représailles, les Anonymous appellent à une opération baptisée Truth Force le...

le 27/03/2013, par Jacques Cheminat, 265 mots

Des serveurs DNS corrompus fermés par le FBI

Pour lutter contre le cheval de Troie DNSchanger qui infecte bon nombre de PC dans le monde, le FBI va couper certains DNS corrompus ce qui pourrait, peut-être, privés d'Internet des milliers de Français à...

le 17/02/2012, par Relaxnews avec Le Monde Informatique, 298 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...