La Sécurité Sociale interdit à un site de comparer les tarifs des honoraires médicaux

le 05/09/2012, par Relaxnews, Régulation télécoms, 291 mots

Le site Fourmi Santé a protesté contre une décision de la Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés (Cnamts). Le site a reçu une mise en demeure de l'organe pour retirer tout lien avec le site ameli.fr qui permettait de comparer les tarifs publics de différents médecins.

La Sécurité Sociale interdit à un site de comparer les tarifs des honoraires médicaux

Le site Fourmi Santé, qui s'est spécialisé dans la comparaison des honoraires des médecins, a protesté mercredi contre la décision de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) de lui interdire l'accès aux données de son site ameli.fr.

"Fourmi Santé a reçu à deux reprises cet été une mise en demeure de la Cnamts afin de retirer sur son site www.fourmisante.com tout lien avec le site ameli.fr permettant d'exploiter les tarifs +publics+ des médecins et de les comparer en toute objectivité", affirme le comparateur dans un communiqué.

En outre, la Caisse d'assurance maladie "a coupé les liens hypertexte permettant à Fourmi Santé d'accéder à ses données +publiques+ pour les retraiter", ajoute le communiqué.
Selon Fourmi Santé, la Cnamts fait valoir que les données d'ameli.fr ne peuvent "être réutilisées sans l'accord de chacun des professionnels de santé."

"Dans un contexte où les dépassements d'honoraires médicaux sont plus que jamais un frein à l'accès au soin, donner de la transparence sur les tarifs est une des vocations premières du site de Fourmi Santé," poursuit le communiqué.

Les dirigeants de la société exploitant le comparateur "demandent au gouvernement de se prononcer sur cette transparence, sur l'accessibilité aux tarifs et donc aux soins pour tous," conclut-il.

Des négociations démarrent mercredi entre l'assurance maladie, les syndicats de médecins libéraux et les complémentaires santé, pour tenter d'encadrer les dépassements d'honoraires médicaux.

Photo : Page d'accueil de Fourmisante.com (©All rights reserved)

Une revente des fréquences se profile en Allemagne

La régulation encadre l'évolution des télécoms, mais cette régulation peut prendre plusieurs formes : européennes et nationale, sectorielle et concurrentielle, voire judiciaire. La Commission européenne, les in...

le 02/04/2014, par Didier Barathon, 456 mots

Opérateurs télécoms historiques : la France, l'Espagne et l'Italie en ...

Souhaitée par la Commission européenne, annoncée par tous les cabinets d'études, la recomposition du secteur des opérateurs télécoms se prépare en Europe.  Trop d'acteurs sont en concurrence dans un marché qui ...

le 13/03/2014, par Didier Barathon, 702 mots

Opérateurs télécoms : les 5 sujets qui fâchent

En une semaine, le monde des télécoms français a tout connu : deux mutualisations, un ministre pour renforcer l'Arcep un autre pour la « dégommer ». En fait, le secteur redéfinit les règles du jeu pour plusieur...

le 03/02/2014, par Didier Barathon, 1175 mots

Dernier dossier

Spécial Mobile World Congress 2014

De la masse d'informations disponibles sur le Mobile World Congress (MWC) 2014 à Barcelone, nous avons extrait une synthèse en prenant comme angle les informations destinées aux clients entreprises, aux architectures réseaux, à la gestion des flottes mobiles et à leur sécurité. Un dossier réalisé avec la rédaction d'IDG News Service. Réseaux & ...

Dernier entretien

Erwan le Duff

Directeur de la division télécoms et média Europe et coordonateur monde du secteur télécoms de Capgemini

« Capgemini commercialise une version de Joyn conçue avec Orange »