Le framework Java Spring victime d'une faille majeure - Actualités CSO Alerte

Le framework Java Spring victime d'une faille majeure

le 18/01/2013, par Jean Elyan avec IDG News Service, Alerte, 354 mots

Le framework Java Spring victime d'une faille majeure

L'entreprise de sécurité Aspect Security a identifié une faille majeure dans le framework Java Spring. Celle-ci permet l'exécution de code à distance contre les applications construites avec la plate-forme de développement Open Source. « Elle permet à des attaquants d'injecter du code », a expliqué Jeff Williams, CEO d'Aspect Security. La vulnérabilité découverte par les chercheurs de la société de sécurité se trouve dans la fonction « expression language » du code de développement du framework Spring.

Comme l'a indiqué le CEO d'Aspect Security, ses équipes ont travaillé en étroite collaboration avec la communauté Open Source qui soutient le framework Spring pour régler le problème. Mais jusqu'à présent, la vulnérabilité qui permet « l'injection de code à distance par la fonction langage d'expression » ne semble pas pouvoir être corrigée par un patch rapide. Si bien que les développeurs de logiciels dont les applications sont construites avec Spring pourraient être exposés et ils sont invités à désactiver la fonction vulnérable.

« Spring va probablement désactiver la fonction « expression language » par défaut dans la prochaine version », a déclaré Jeff Williams, mais à l'heure actuelle il faut considérer que si la vulnérabilité était exploitée par un attaquant, toute application construite avec Spring serait exposée. « C'est très dangereux », a ajouté le CEO d'Aspect Security. « Une application web pourrait être entièrement détournée par des attaquants et servir à exécuter du code malveillant sur le serveur ».

22 000 entreprises potentiellement vulnérables

On ne sait pas exactement combien d'applications développées avec Spring sont vulnérables à ce code distant capable de mener une attaque par injection de code dans la fonction « expression language ». Mais selon Aspect Security, « si l'on regarde l'activité de Sonatype, l'opérateur du référentiel Central Repository qui fournit des composants Open-Source, on peut estimer que plus de 1,3 million d'instances vulnérables du framework Spring ont été téléchargées par plus de 22 000 entreprises dans le monde ».

Même si la vulnérabilité découverte par Aspect Security n'est pas « simple à exploiter », Jeff Williams n'a aucun doute que des attaquants déterminés peuvent y arriver. Celui-ci précise également que la vulnérabilité découverte dans le code du framework Spring, et rendue publique cette semaine, n'a aucun lien avec les problèmes récemment identifiés dans Java côté navigateur.

Toujours des failles béantes dans Java 7 u11

Selon les chercheurs de Security Explorations, la dernière mise à jour de Java, la 7 Update 11, est également vu

le 21/01/2013, par Jean Elyan avec IDG News Service, 440 mots

Une faille Java 0 day en vente 5 000 dollars

Quelques jours après avoir publié un correctif pour une faille zéro day dans les extensions Java découverte la sem

le 18/01/2013, par Jacques Cheminat avec IDG News Service, 241 mots

Attention à la fausse mise à jour Java corrompue

L'éditeur Trend Micro a repéré un morceau de logiciel malveillant qui se fait passer pour le dernier patch pour Java 

le 18/01/2013, par Serge Leblal avec IDG News Service, 430 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »