Le gigabit Internet résidentiel n'est pas d'actualité outre-Atlantique - Actualités RT Fibre optique

Le gigabit Internet résidentiel n'est pas d'actualité outre-Atlantique

le 22/04/2014, par Jean-Pierre Soules avec IDG NS, Fibre optique, 546 mots

On est loin des 512 Kbit/s des premières offres ADSL de la fin de années 90 sur ligne téléphonique. Les lignes cuivre grimpent en débit, mais au détriment de la portée. La fibre apparaît comme la solution combinant débit et distance.

Le gigabit Internet résidentiel n'est pas d'actualité outre-Atlantique

Pour les Américains qui utilisent plutôt  des connexions à 10 Mbit/s, le  Gigabit  Internet  ressemble à de la science-fiction. Du streaming vidéo 4K sans « hoquet »  ? D'énormes fichiers téléchargés en quelques secondes  ? Bien sûr.  Et penser que les entreprises considéreraient d'un oeil favorable les connexions résidentielles Internet à très haut débit comme un plus pour un nombre grandissant d'employés qui préfèrent travailler à la maison, ce n'est pas le propos actuellement.

Matt Davis, un analyste chez IDC, estime qu'une connexion gigabit Internet est surdimensionnée pour les travaux qu'effectuent la plupart des  télétravailleurs aux États-Unis. « À moins que vous ne fassiez de l'imagerie médicale ou de la télé-présence de haute qualité comme des vidéo-conférences ou quelque chose comme cela, vous êtes loin d'avoir besoin d'un tel débit », estime-t-il.  Bien sûr, les besoins en bande passante vont augmenter dans un futur proche. Mais la qualité des connexions actuelles peut devenir un obstacle.

Sur le même sujetLes Etats-Unis doutent de la nécessité de déployer la fibre optiqueMatt Davis ajoute : « le problème de ces télétravailleurs est que bon nombre d'entre eux  habitent dans des régions où l'on ne peut guère avoir plus de 5 Mbit/s.  Le besoin réel  est que le  débit montant soit plus important, car les utilisateurs prennent l'habitude d'envoyer des fichiers dans le Cloud.  Ils utilisent de plus en plus des applications Cloud temps réel ».  Cela ne veut pas dire que le gigabit ne viendra pas dans les foyers. Il y a même de plus en plus d'Américains pour qui c'est déjà la réalité. Du Texas au Minnesota et du Vermont au Nevada, ils voient des fournisseurs de gigabit « germer » comme des bourgeons.

Pas plus de 300 Mbit/s  aux clients résidentiels

Time Warner Cable confirme  que son laboratoire de R&D travaille sur ces technologies avancées qui pourraient fournir du gigabit et au-delà. Mais actuellement, nulle part dans son réseau, il ne délivre plus de 300 Mbit/s  aux clients résidentiels.  Un porte-parole a souligné qu'il existait de multiples freins à la généralisation du gigabit. En premier lieu, le coût des investissements pour mettre le réseau à niveau. De plus, de nombreux routeurs sans fil actuels ne peuvent prendre en compte un tel débit.  Un porte-parole de Comcast,  l'un des plus grands FAI  pour les clients résidentiels, a déclaré  qu'il n'y avait aucun projet actuel pour le gigabit Internet. Le débit maximum qu'il fournit est de 505 Mbit/s, disponible seulement dans certaines régions.

Ainsi que la plupart des FAI mentionnés, Comcast propose une offre professionnelle gigabit et même au-delà.  C'est également le cas de Verizon, dont le réseau FiOS FTTH est le plus largement déployé aux États-Unis. Cependant, même avec la technologie fibre optique, Verizon ne propose pas de service  gigabit résidentiel.  « Les réseaux optiques  fournissent la bande passante optimale, notamment pour les services de télévision, a expliqué Bill Kula, le porte-parole. Google utilise désormais la fibre  sur quelques marchés. Cela valide notre décision prise, voilà dix ans, de déployer un réseau tout optique pour satisfaire les besoins des consommateurs d'aujourd'hui et ceux de demain. »
 
Mais ceux qui veulent des débits de l'ordre du gigabit devront pour le moment aller voir ailleurs.

Nordnet recrute 150 partenaires de plus pour installer la fibre en...

Pour soutenir le déploiement de la fibre dans l'Hexagone, Nordnet, filiale d'Orange, veut passer par son réseau de revendeurs et installateurs. Il compte ainsi en recruter 150 supplémentaires l'année prochaine...

le 18/10/2018, par Nicolas Certes, 211 mots

L'Allemagne veut la fibre partout d'ici 2025

Le gouvernement allemand a adopté sa «Stratégie numérique 2025», le prochain grand projet de réforme pays, a rapporté le Süddeutsche Zeitung . C'est ce qu'a confirmé le n°2 du gouvernement, Sigmar Gabriel...

le 21/03/2016, par Didier Barathon, 546 mots

Fibre ou Gfast : le patron de Deutsche Telekom s'en prend au...

Le Pdg de Deutsche Telekom PDG appelle à moins de réglementation sur la montée en débit du cuivre. Une série de déclarations fracassantes contre le régulateur allemand, mais prononcées à Londres. Tim...

le 03/12/2015, par Didier Barathon, 368 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »