Le gouvernement chinois veut bannir les opérateurs de VoIP occidentaux - Actualités RT VoIP/ToIP

Le gouvernement chinois veut bannir les opérateurs de VoIP occidentaux

le 03/01/2011, par Jacques Cheminat, VoIP/ToIP, 240 mots

Skype, Google Talk, MSN seront bientôt interdits en Chine. Le ministre de l'industrie et des technologies de l'information chinois a déclaré illégal dans une circulaire les solutions de VoIP provenant des opérateurs occidentaux.

Le gouvernement chinois veut bannir les opérateurs de VoIP occidentaux

Le ministre de l'industrie et des technologies de l'information chinois a déclaré illégal dans une circulaire les solutions de VoIP provenant des opérateurs occidentaux. La raison officielle porte sur la protection des revenus des opérateurs télécoms chinois. A l'heure, où de plus en plus de sociétés occidentales tentent l'aventure commerciale en Chine, leurs salariés utilisent les moyens de communications les plus adéquats et les plus économiques, tels que Skype. Le ministre de l'industrie et des technologies de l'information vient donc d'annoncer, via une circulaire, l'interdiction de ces services de voix sur IP. Cette décision touchera aussi bien Skype, mais également d'autres fournisseurs comme MSN ou Google qui proposent des outils de voix sur IP. Selon l'AFP, un appel via Skype pour les Etats-Unis coûte 0,19 yuan par minute, alors qu'avec un opérateur chinois, il faut compter 2,4 yuan.

Garder la maîtrise


Une raison plus officieuse à cette décision est probablement la volonté du gouvernement chinois de conserver le contrôle des communications, car si les services de VoIP occidentaux sont prohibés, ceux issus des opérateurs chinois sont privilégiés et surtout surveillés. On ne sait pas quand cette circulaire prendra effet et quelles sont les actions envisagées par Pékin pour interdire les services illégaux.

Illustration : une conférence vidéo via Skype (D.R.)



Comment Homebox passe à la ToIP

Le passage à la ToIP emprunte des chemins différents suivant l'organisation interne des entreprises. L'une des plus complexe concerne les réseaux d'agences où la sécurité et la qualité de service  sont...

le 13/02/2014, par Claire Gerardin, 531 mots

Centrex : Nerim y croit et mobilise ses intégrateurs

Le centrex est en France un vieux sujet mais un marché qui n'a jamais vraiment décollé, selon le cabinet Scholé. Un énorme décalage existe entre les discours des fournisseurs et la réalité du marché....

le 30/01/2014, par Jean Pierre Soulès, 522 mots

Téléphoner tout en partageant du multimédia

L'opérateur Orange est le premier à proposer en France joyn, une application permettant d'activer des vidéos, de partager des photos et de bénéficier d'un service de messagerie instantanée, le tout pendant un...

le 20/06/2013, par Agence Relaxnews, 201 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »