Le Japon investit massivement dans de nouveaux datacenters - Actualités RT Infrastructure

Le Japon investit massivement dans de nouveaux datacenters

le 14/10/2013, par Didier Barathon, Infrastructure, 413 mots

La catastrophe de Fukusihima a logiquement des conséquences sur les datacenters japonais. Elle oblige à les rapprocher de la capitale, pour des raisons d'approvisionnements électriques tout en modernisant ceux déjà existants.

Le Japon investit massivement dans de nouveaux datacenters

Le cabinet IDC a étudié les investissements, effectués par des entreprises japonaises, en datacenters au Japon. Cette étude montre une forte progression de ces investissements. L'étude couvre tous les types d'investisseurs : les opérateurs de cloud computing eux-mêmes, les prestataires IT, et tous les opérateurs de datacenters possibles, qu'ils viennent du monde de la finance, de l'industrie ou d'entreprises qui tout simplement possèdent leur propre datacenter.

Environ 65 opérateurs de datacenters ont été étudiés, 12 d'entre eux, soit 18,5% répondent qu'ils projettent d'ouvrir de nouveaux datacenters. Sur les 205 datacenters détenus par des entreprises non IT, 15, soit 7,3% de l'ensemble répondent également qu'elles projettent d'en créer de nouveaux. IDC estime que les investissements dans de nouveaux datacenters vont continuer dans la mesure où les entreprises travaillent pour améliorer l'état désastreux de leur infrastructure. Il y a également une tendance de plus en plus forte dans les entreprises à externaliser les opérations IT vers des datacenters et à en construire de nouveaux. Passer par les datacenters d'opérateurs spécialisés permettra d'accélérer encore ce mouvement.      

Changement d'emplacements

Quand on interroge les responsables sur la situation géographique de ces nouveaux datacenters, ils installent maintenant des salles de 1000 mètres carrés ou plus, à proximité du centre de Tokyo. Après avoir privilégié le Grand Est, on assiste à un changement temporaire d'emplacement pour les datacenters qui sont logés plus près de la capitale en raison de le crise des ressources électriques. Mais maintenant il y a moins de menace immédiate de pénurie de ressources  électriques.

Autre constat, il existe un besoin de consolider et d'éliminer ce qu'il y a d'obsolescent dans les datacenters actuels, leurs technologies et leurs équipements. L'étude estime que 51 des 270 entreprises interrogées envisagent de consolider et de fermer les datacenters existants. La raison la plus courante réside dans les coûts opérationnels de management. L'obsolescence des bâtiments et des équipements, les approvisionnements électriques, et les systèmes de refroidissements sont devenus des obstacles pour des gains d'efficacité opérationnelle dans les datacenters existants.

IDC estime que l'efficacité opérationnelle est bien la tendance clé pour les nouveaux datacenters. Selon Mimei Ito, chargé de recherche pour les services IT à IDC Japon, "les datacenters ce n'est pas seulement un équipement IT, mais tout un ensemble composé des bâtiments et des aménagements où l'efficacité opérationnelle sera achevée ».  

(en photo, la carte des datacenters de NTT au japon)

 

HPE va lancer une offre hyperconvergée

Cisco va entrer sur le marché de l'hyperconvergence en co-développant un produit avec Springpath, HPE se lance également ce mois-ci. Pour IDC c'est un marché qui doit progresser de 60% par an jusqu'en 2019...

le 04/03/2016, par James Nicolai / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 487 mots

Quel avenir pour Juniper, après les rapprochements Cisco/Ericsson et...

Ericsson et Nokia ont engagé des rapprochements qui obligent leurs concurrents à revoir leurs positions. Juniper paraît le plus isolé, mais dispose aussi d'arguments pour  rassurer ses clients.  A peine...

le 12/11/2015, par Jim Duffy / Network World, 692 mots

Cisco et Ericsson signent un partenariat, en particulier pour le SDN...

Au moment où Nokia vient de clore le rachat d'Alcatel-Lucent, Cisco et Ericsson signent un accord de grande envergure. Le secteur se recompose ainsi de deux manières différentes, sous les yeux de leurs grands...

le 10/11/2015, par Jim Duffy, IDG NS, 464 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »