Le japonais Panasonic rêve de détrôner les leaders de l'IPBX pour PME en Europe - Actualités RT IPBX

Le japonais Panasonic rêve de détrôner les leaders de l'IPBX pour PME en Europe

le 18/07/2008, par Jean Claude Streicher, IPBX, 464 mots

Avec ses deux nouvelles plates-formes jusqu'à 100 postes, le japonais Panasonic affirme vouloir se hisser au troisième rang européen d'ici à 2010. Une ambition difficile à concrétiser sur un marché très concurrentiel.

Encore peu présent sur le marché hexagonal des PBX jusqu'à 100 postes, Panasonic affiche de fortes ambitions pour la rentrée de septembre 2008. Il affirme déjà occuper la première place en Espagne avec une part de marché de 23 %, de même qu'en Russie (31 %), en Europe de l'Est (24 %) ainsi qu'au Moyen-Orient et en Afrique (25 %), selon les estimations du cabinet de consultants MZA. Les arguments de la robustesse et de la simplicité d'emploi Afin de s'implanter dans les autres pays, Panasonic entend utiliser ses deux nouvelles plates-formes NCP500 et NCP1000. "Nous misons sur une marque solide, sur des produits robustes et de qualité, simples d'emploi et des installateurs motivés et bien formés, affirme Joseph Reixach, directeur pour l'Europe des solutions de communication de Panasonic, Les NCP500 et 1000 prennent la relève des systèmes TDE et TDA. Principale nouveauté : ces plates-formes intègrent directement le serveur d'applications. Une centaine d'installateurs en France Afin de mener son offensive dans l'hexagone, Panasonic s'appuie sur le grossiste Alliance-Com. L'équipementier revendique une centaine d'installateurs, non exclusifs. Afin de fournir des services télécoms de « SIP trunking » (raccordement en 100% IP au réseau de l'opérateur télécoms), Panasonic a retenu trois opérateurs : Keyyo, W3tel et Addon Telecom. Les équipes de Panasonic sont présentes à Saint-Denis, où le constructeur n'emploie pour le moment que six personnes : 3 ingénieurs avant-vente, 2 ingénieurs techniques et 1 responsable marketing. Des plates-formes IP qui s'intègrent à l'existant Dans le détail, les plates-formes NCP de Panasonic se veulent évolutives tout en acceptant les accès et les postes numériques déjà présents dans les entreprises. Ce sont des plates-formes IP appelées à se raccorder à un opérateur télécoms IP via un service certifié de SIP « trunking » ainsi qu'à des postes IP. En association avec son IPBX, Panasonic propose plusieurs modèles de combinés téléphoniques IP, de postes numériques, de combinés mobiles Dect, et un téléphone SIP pour les usages internes et les télétravailleurs, ainsi qu'un logiciel de « softphone IP » pour les PDA sous Windows Mobile compatibles Wi-Fi. Des fonctions de convergence Les NCP gèrent la fonction de numéro unique pour les itinérants (qui fait sonner à la fois le poste fixe et le mobile GSM de la personne que l'on cherche à joindre), la messagerie vocale, ainsi que des fonctions de centre d'appels. Le reste est optionnel : la messagerie unifiée (sur un boîtier dédié), le serveur de rapports d'ACD (Automatic Call Distribution), les fonctionnalités métiers, les applications de tierce partie, .. Un assistant de communication, de base ou professionnel, s'intègre à tous les types de postes téléphoniques, pour faciliter la prise en main et limiter la formation des utilisateurs. Les plates-formes NCP sont assemblées pour le marché européen près de Cardiff.

Atos rachète Unify (ex Siemens EC) et renforce ses liens avec Siemens

Atos renforce son alliance avec le groupe Siemens, qui se restructure violemment depuis plusieurs années. Après avoir obtenu l'externalisation des services informatiques du groupe industriel, la SSII française...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 404 mots

SIP Trunking : le marché des SBC atteint 271 millions de dollars en...

Selon la dernière étude annuelle du cabinet Infonetics, Audiocodes est de loin le n°1 du marché des SBC. Porté non seulement par la diffusion de l'IP mais aussi par de nouvelles technologies comme le WebRTC....

le 01/04/2015, par Didier Barathon, 336 mots

Alcatel-Lucent Enterprise dévoile OpenTouch Suite pour PME

Alcatel-Lucent Enterprise a ajouté une brique à son portefeuille de communications unifiées avec sa suite OpenTouch pour les PME. Les nouvelles fonctionnalités incluent un support simplifié SIP, des solutions...

le 25/11/2014, par Larry Hettick, Network World, 340 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »