Le Loiret s'offre une 2ème DSP pour un passage rapide au Très haut débit - Actualités RT Fibre optique

Le Loiret s'offre une 2ème DSP pour un passage rapide au Très haut débit

le 24/02/2014, par Claire Gerardin, Fibre optique, 487 mots

Les départements sont bien les acteurs principaux du développement du Très haut débit, comme en témoigne le projet du Loiret. Engagé depuis dix ans sur le sujet, ce département a réalisé un SDTAN (Schéma directeur d'aménagement du territoire) en 2008 pour se relancer sur les dix prochaines années.

Le Loiret s'offre une 2ème DSP pour un passage rapide au Très haut débit

Un nouveau projet Très haut débit voit le jour pour le Loiret, c'est la suite de Medialys signé avec SFR en 2004 qui visait la collecte et le dégroupage. Aujourd'hui, c'est toujours avec SFR que le Conseil Général du Loiret se déploie. Le deuxième projet, nommé Lysséo, est un contrat de Délégation de Service Public décidé par le Conseil Général . Cette mission va s'étendre sur 10 ans, et desservira toutes les communes d'ici 2024.

Le déploiement complète l'initiative d'opérateurs privés dans le département et vise à couvrir les zones encore non prises en compte. Le projet s'étendra sur trois phases : d'ici à 2015, 51 zones d'activités prioritaires ou entreprises isolées seront desservies par le FTTO.  48 sites prioritaires, concernant 10 000 foyers, bénéficieront de la montée en débit, et une trentaine de sites publics prioritaires dont sept établissements de santé seront reliés en FTTP. « Pour les sites ou la fibre ne sera pas déployée immédiatement, une montée en débit est prévue. Elle se fera en VDSL, via le réseau cuivre en transformant les sous-répartiteurs en NRA (noeuds de raccordement abonnés) » commente Guillaume Faure, Directeur des Relations Régionales pour SFR Collectivités.

80% des entreprises d'ici 2014

D'ici six ans, 14 communes seront reliée en FTTH, ce qui représente 53 000 prises supplémentaires, et les 58 noeuds de raccordement restants sur 175 seront « opticalisés ». D'ici à 10 ans, 30 000 foyers supplémentaires seront couverts par la montée en débit cuivre ainsi que 91 autres sous répartiteurs. 248 communes auront un point fibre d'arrivée auquel  foyers, entreprises et services publics pourront choisir de se raccorder. Additionné à l'initiative privée, ce sont 180 000 nouvelles prises qui seront installées. D'ici 2024, 80% des entreprises seront éligibles, tous les établissements publics seront progressivement desservis et 70% des foyers seront rendus éligibles au FTTH avec des débits qui pourront aller de 100 Mbits/ à 1 Giga. Par la suite, avec la collaboration de SFR et du Conseil Général la couverture en fibre optique sera totale sur tout le département.

L'investissement pour cette mission représente 115 millions d'euros sur 10 ans, et 25 millions supplémentaires pour les 20 années suivantes. Le Fonds National pour la société Numérique contribue à hauteur de 20,5 millions d'euros, la Région 19, et l'Europe 1,2. Le département du Loiret, lui, investira les 53,3 millions restants.

Avec ce projet, le Loiret compte renforcer son économie locale en lui fournissant un accès internet Très haut débit. « Ce projet est ambitieux mais réaliste, les objectifs sont clairs et réalisables à 10 ans. Nous allons développer un mix de technologies pour les atteindre». Une fois le réseau mis en place, les entreprises pourront bénéficier des mêmes offres que les grandes agglomérations ce qui améliorera l'attractivité du territoire. « Les impacts seront nombreux et immédiats, notamment pour le développement de nouveaux services comme l'e-santé et l'e-éducation, le télétravail ou encore le commerce en ligne. »

Nordnet recrute 150 partenaires de plus pour installer la fibre en...

Pour soutenir le déploiement de la fibre dans l'Hexagone, Nordnet, filiale d'Orange, veut passer par son réseau de revendeurs et installateurs. Il compte ainsi en recruter 150 supplémentaires l'année prochaine...

le 18/10/2018, par Nicolas Certes, 211 mots

L'Allemagne veut la fibre partout d'ici 2025

Le gouvernement allemand a adopté sa «Stratégie numérique 2025», le prochain grand projet de réforme pays, a rapporté le Süddeutsche Zeitung . C'est ce qu'a confirmé le n°2 du gouvernement, Sigmar Gabriel...

le 21/03/2016, par Didier Barathon, 546 mots

Fibre ou Gfast : le patron de Deutsche Telekom s'en prend au...

Le Pdg de Deutsche Telekom PDG appelle à moins de réglementation sur la montée en débit du cuivre. Une série de déclarations fracassantes contre le régulateur allemand, mais prononcées à Londres. Tim...

le 03/12/2015, par Didier Barathon, 368 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...