Le marché français des services réseaux reprend timidement - Actualités RT Convergence

Le marché français des services réseaux reprend timidement

le 26/03/2015, par Didier Barathon, Convergence, 376 mots

Selon IDC, après deux années désespérantes, le marché français des services réseaux retrouve la croissance. Pas de manière forte, mais suffisamment pour inciter à l'optimisme pour les années à venir.

Le marché français des services réseaux reprend timidement

Par services réseaux, le cabinet IDC regroupe les activités de conseil, d'intégration, de gestion des réseaux, Lan ou Wan, ce qui exclut les services réseaux des opérateurs. Ce marché devrait atteindre 4,7 milliards d'euros en 2015 en France et croître ensuite de 2,7% par an jusqu'en 2018 (*). Avant de parler d'innovations, c'est un secteur qui table sur les remplacements, par exemple celui des pabx ou des réseaux Lan, souvent repoussés ces dernières années.

Le marché français contrastait jusqu'alors avec ses homologues européens moins sinistrés. La France se trouvait en retard par rapport à d'autres pays comparables : Royaume-Uni, Allemagne, pays nordiques. Pour eux, l'exercice 2014 restait positif, même si c'était faiblement. La France en revanche est dans une situation de rattrapage. «Manifestement, nous avons subi plus fortement qu'ailleurs  les effets d'une crise repoussant tout projet de nouvelle infrastructure », note l'auteur de l'étude, Bruno Teyton, senior research director, IDC EMEA.

L'ensemble du marché repart

L'expansion, la vraie, viendra selon lui des réseaux de campus ou de datacenters, des réseaux sans fil VLAN et des communications unifiées. Les facteurs de croissance se cumulent après deux années, 2012 et 2013, sinistrées. Les clients reviennent que ce soit côté entreprises ou côté opérateurs avec des projets d'envergure, le déploiement des réseaux 4G et fibre optique pour les opérateurs, la montée en débit sur le LAN et des réseaux de campus à 10 Giga-Ethernet, pour la partie entreprises. « En fait, tout le marché repart, quelles que soient les tailles d'entreprises et les technologies considérées ». 

Les réseaux de datacenter prennent leur place dans les projets des clients. "Pour relier les différents serveurs virtualisés, il faut repenser les architectures du datacenter, passer à des architectures de type Fabric Ethernet". Côté SDN et NFV le sujet est mieux connu mais reste très émergent. 23% des personnes interrogées en ont une connaissance parfaite ou partielle , 18 mois auparavant elles n'étaient que 14%. 2% d'entre elles sont passés en phase projet.

(*) Etude menée auprès de 150 entreprises de plus de 500 salariés, dans tous les secteurs d'activité. Les responsables interrogés appartiennent au secteur des infrastructures et des services réseaux d'information. Les résultats ont été redressés conformément aux statistiques de l'INSEE, indique IDC.

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »