Le PGI en route vers le cloud doucement mais surement - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Le PGI en route vers le cloud doucement mais surement

le 10/05/2011, par Bertrand Lemaire avec Maryse Gros, Cloud / Virtualisation, 345 mots

Le cabinet Forrester vient de publier l'étude « The State Of ERP In 2011 : Customers Have More Options In Spite Of Market Consolidation » qui donne les grandes tendances de l'évolution actuelle et attendue du marché des PGI (progiciels de gestion intégrés).

Le PGI en route vers le cloud doucement mais surement

Le marché mondial des ERP, suites de gestion intégrées, devrait continuer de croître dans la foulée des années précédentes mais moins vite, indique le cabinet Forrester dans une étude récemment publiée, réalisée par Paul Hamerman et China Martens. Il a généré en 2009 un revenu de 40,6 milliards de dollars, puis de 43 Md$ en 2010 (+5,9%) et il est attendu à 50,3 Md$ en 2015 (+17% sur 5 ans, soit +3,19% en moyenne par an).

SAP reste de très loin le leader sur ce marché, toujours en cours de consolidation. En deuxième position, Oracle réalise avec ses activités d'ERP un chiffre d'affaires moitié moins important. Après une nouvelle division, par trois, de l'ordre de grandeur du chiffre d'affaires, Sage était jusque-là le troisième acteur, mais le cumul Infor-Lawson, suite à la fusion, devrait lui ravir cette place. Microsoft, avec ses gammes Dynamics, constitue le cinquième acteur de ce peloton de tête. Au-delà, le chiffre d'affaires généré est de nouveau divisé par deux. La sixième place du classement établi par Forrester est occupée par l'éditeur brésilien TOTVS, très bien implanté en Amérique du Sud, avec un revenu qui s'établit à 664 M$. Derrière, on trouve l'Américain Intuit (611 M$), le Néerlandais Unit4 (559 M$), l'Américain Epicor (414 M$), le Suédois IFS (375 M$), un autre Néerlandais, Exact (303 M$), l'Américain QAD (320 M$), le Chinois Kingdee (212 M$) et enfin, le Californien NetSuite, « pure player » du SaaS, avec 193 M$.

Une croissance tirée par le mode SaaS

La croissance du marché est largement tirée par le mode SaaS (Software as a service), avec une croissance annuelle attendue de 21% par an d'ici 2015, au détriment du mode licence. Cette évolution rebat les cartes et le cabinet Forrester croit en l'émergence d'offres alternatives solides en mode SaaS, face aux acteurs traditionnels du mode licence. Ces offres doivent être prises en considération selon le cabinet lorsqu'une implémentation ou une évolution sont envisagées.




Illustration : China Martens et Paul Hamerman, analystes pour Forrester

En savoir plus

L'étude de Forrester a été réalisée au quatrième trimestre 2010 dans le cadre d'une enquête nommée « Forrester's Forrsights Software Survey » auprès de 2400 décisionnaires informatiques de petites, moyennes et grandes entreprises réparties au Canada, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Deutsche Telekom lance une offre de cloud public pour toute l'Europe

Comme prévu, l'opérateur historique allemand a lancé son offre de cloud public lors du Cebit, lundi. Cette offre vise ouvertement AWS, elle est réalisée en association avec Huawei qui fournit les serveurs....

le 15/03/2016, par Didier Barathon, 410 mots

euNetworks relie 240 datacenters en Europe et se développe en France

Les opérateurs d'infrastructure indépendants luttent pour leur indépendance face à la concurrence des grands opérateurs et aux tentatives de rachat dont ils sont l'objet. euNetworks est un opérateur de réseau...

le 08/02/2016, par Didier Barathon, 378 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »