Le SaaS appliqué à l'évaluation des collaborateurs chez Pixmania

le 16/10/2012, par Quentin Renard, Cloud / Virtualisation, 416 mots

Afin de faciliter les évaluations annuelles de ses collaborateurs, Pixmania a déployé une offre SaaS. Sophie Duflos, chargée des ressources humaines chez Pixmania s'est exprimée le 16 octobre 2012 sur la stratégie de son entreprise.

Le SaaS appliqué à l'évaluation des collaborateurs chez Pixmania

Le Système d'information des ressources humaines (SIRH) est souvent un pôle extrêmement compliqué à gérer pour les entreprises, notamment le processus annuel d'évaluation. Entretiens d'évaluation annuels des collaborateurs avec compte-rendu papier, difficultés à effectuer l'intégralité des évaluations pour les managers : les processus, y compris au sein des grandes entreprises, sont souvent fastidieux.

Afin de fluidifier les flux GRH, de ne plus avoir à saisir dans des flux Excel l'intégralité des évaluations papier et de pouvoir facilement mettre en place ces entretiens, Pixmania a voulu informatiser le processus d'évaluation annuel. A travers une solution SaaS proposée par Talentsoft, le site marchand Pixmania, qui compte 1400 collaborateurs en Europe dont 900 en France, a cherché à développer un processus plus rapide pour effectuer les entretiens annuels au sein de son entreprise.

La mise en place de cette solution a nécessité trois personnes de chez Pixmania sur le projet TalentSoft durant trois mois précise Sophie Duflos. L'une des principales problématiques de l'entreprise était que le logiciel devait être fonctionnel « au moment des évaluations, qui ont lieu au mois de mai. »

Selon Sophie Duflos, cette informatisation a plusieurs buts. Le premier est « d'accroître l'homogénéité des évaluations » via la « création d'un référentiel emploi et compétences. » Le but de cette démarche est aussi « d'identifier les compétences marquantes » en mettant en avant des passerelles métiers et les compétences nécessaires aux utilisateurs dans les métiers clés au sein de l'entreprise.

L'informatisation du processus d'évaluation chez Pixmania a aussi permis au site de vente en ligne d'impliquer davantage le collaborateur dans le processus d'évaluation, via la possibilité pour le collaborateur d'ajouter des compétences ou des demandes de formation en discussion avec son manager.

Le manager réalisant l'évaluation a quant à lui la possibilité d'avoir désormais une vue sur les objectifs fixés précédemment, et d'avoir une vue sur une fiche préremplie. Cela permet un gain de temps, tant pour le collaborateur que pour le manager et le gain a été très rapide. « Le taux d'évaluations annuelles effectivement réalisées est passé de 50% à 70% » affirme Sophie Duflos.

Pixmania n'a pour l'instant déployé qu'un projet pilote, entièrement centralisé, sur son pôle français. Le site compte appliquer la solution à l'intégralité des collaborateurs européens pour 2013, afin de permettre un « travail de traduction sur les outils RH afin d'avoir la plus grande homogénéité possible » conclut Sophie Duflos.

Photo : (D.R)

Le cloud, usine à fabrique d'erreurs IA

La croissance exponentielle des données servant à alimenter des systèmes d'intelligence artificielle entraîne des erreurs. Se servir de l'impressionnante capacité de stockage cloud pour les héberger ne risque...

le 12/04/2019, par David Linthicum, Infoworld (adapté par Jean Elyan), 469 mots

Cisco et AWS se rapprochent pour mieux gérer les clusters de...

Cisco et Amazon Web Services (AWS) prévoient de lancer ensemble une plateforme pour rationaliser le développement et la gestion d'applications conteneurisées basées sur Kubernetes. Selon Cisco et AWS, grâce à...

le 12/11/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 980 mots

Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »