Le sans contact NFC poussé par les opérateurs mobiles européens - Actualités RT RFID

Le sans contact NFC poussé par les opérateurs mobiles européens

le 31/10/2012, par Jean Pierre Blettner, RFID, 571 mots

Les opérateurs mobiles poursuivent leur déploiement des dispositifs techniques de gestion des services sans contact NFC. Orange, T-Mobile et Vodafone précisent leurs plans. La Pologne est le laboratoire du sans contact. C'est la carte SIM NFC de Gemalto qui soutient les services.

Le sans contact NFC poussé par les opérateurs mobiles européens

Les grandes manoeuvres sont enclenchées pour un lancement effectif des services sans contact NFC chez les opérateurs européens. T-Mobile, Vodafone et Orange ont annoncé leurs programmes de migration vers le NFC, même si les dates d'ouverture effective des services à grande échelle restent souvent floues.

L'allemand T-Mobile prépare activement l'ouverture de tels services en Pologne. C'est PTC, l'opérateur du réseau de T-Mobile en Pologne, qui entamera avant la fin de 2012, le déploiement de cartes SIM de nouvelle génération embarquant une puce sans contact NFC. Objectif : lancer des services sans contact auprès de ses 14 millions d'abonnés.

L'opérateur Vodafone a annoncé fin octobre, le déploiement mondial de services sans contact NFC pour du paiement. Ce sont des centaines de millions d'abonnés qui sont ciblés. En France, c'est en Juin dernier qu'Orange avait annoncé le déploiement de cartes SIM embarquant un composant NFC, en visant ses 27 millions d'abonnés dans l'hexagone.

En Pologne, Orange Polska - filiale locale d'Orange - avait lancé un pilote NFC de paiement sans contact en mars 2011. Désormais, l'opérateur y vise des centaines de milliers d'abonnés pour des services de paiement en 2013. La solution est là encore une carte SIM intégrant un composant NFC.  Le service est disponible à compter du 1er Novembre 2012.

Gemalto à la manoeuvre

Le fabricant de cartes à puce Gemalto est à la manoeuvre derrière ces déploiements. Il livre des cartes SIM embarquant un composant NFC, ses cartes UpTeq NFC. Il délivre également les plateformes de gestion des services associés, ainsi qu'un porte monnaie mobile.

Les opérateurs mobiles court-circuitent ainsi les fabricants de téléphones mobiles qui trainent les pieds pour intégrer des composants NFC dans leurs terminaux. Ce qui devrait d'ailleurs mettre la pression sur Apple qui jusqu'à présent cherche désespérément une alternative au NFC. 

Illustration D.R.



Des services de paiement d'abord

En Pologne, le programme de PTC est le premier déploiement national NFC. Le pays a déjà une base installée de 10 millions de cartes bancaires sans contact et de 90 000 terminaux de paiement sans contact, soit plus de 20 % du parc. Les clients PTC pourront utiliser leur téléphone mobile pour accéder aux services NFC tels que paiement, le transport, le parking, les programmes de fidélité et la billettique.

Un accord entre T-Mobile et Mastercard permet de délivrer des services de paiement à compter du 29 octobre. L'offre est lancée avec quatre banques. Vodafone et Mastercard, pour leur part, ont lancé une phase expérimentale à Milan (Italie) afin de régler ses achats via des terminaux de paiement sans contact. 

Les terminaux de paiement sans contact en croissance

Selon le cabinet d'analyse Berg Insight, le nombre de terminaux de paiement capables d'accepter des transactions sans contact devrait s'élever à 43,4 millions d'unités en 2017 dans le monde. Il était de 2,5 millions en 2011. La croissance annuelle moyenne du nombre de terminaux sans contact est de 50%. Le taux de terminaux de paiement sans contact était de 8% en 2011, pour atteindre 53% en 2017.

L'Europe est en avance par rapport au reste du monde. Puisque le taux de terminaux sans contact y sera de 78% contre 38% pour le reste du monde en 2017. Les Etats Unis seront cependant les mieux équipés puisqu'en 2017, 86% des terminaux seront prêts pour le sans contact.  (source : http://www.berginsight.com/News.aspx). 

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »