Le SD-WAN Cisco Meraki se greffe à Azure

le 11/09/2020, par Michael Cooney, Network World (adaptation Jean Elyan), Réseaux, 733 mots

Cisco et Microsoft coopèrent à nouveau pour permettre aux succursales d'entreprises équipées du matériel SD-WAN Cisco Meraki d'exploiter plus facilement le service Azure Virtual WAN.

Le SD-WAN Cisco Meraki se greffe à Azure

Le portefeuille SD-WAN de Cisco Meraki supporte désormais les charges de travail dans les environnements Microsoft Azure. Plus précisément, Cisco a déclaré avoir intégré son offre SD-WAN Powered by Cisco Meraki au service Azure Virtual WAN de Microsoft, lequel permettra aux clients d'automatiser directement la connectivité sécurisée entre les appliances Meraki MX des succursales et le service Azure, quelle que soit leur localisation géographique. Typiquement, l'offre Meraki SD-WAN est destinée à ce que Cisco appelle les « environnements informatiques simplifiés » et comprend le support intégré de modalités de connectivité, de sécurité, de gestion, d'orchestration et d'automatisation. Azure Virtual WAN de Microsoft permet une connectivité optimisée et automatisée des succursales aux services Azure. « Les régions Azure servent de hubs auxquels se connectent les clients, et Azure Virtual WAN réunit plusieurs services de connectivité dans le cloud Azure comme du VPN site à site, du User VPN (point-à-site) et de l'ExpressRoute dans une même interface opérationnelle », a expliqué l'entreprise. D'autres fournisseurs comme Check Point, Citrix, Cloudgenix, Fortinet, Riverbed Technology, Silver-Peak et Versa offrent également des intégrations avec Azure Virtual WAN.

Dans cette dernière annonce, les entreprises affirment avoir développé conjointement un ensemble d'outils qui automatisent le processus de connexion sécurisée des appliances MX de la succursale directement au service Azure. Le workflow automatisé comprend des fonctions de sécurité intégrées et une configuration zero-touch. L'intégration du SD-WAN Cisco Meraki est une étape de plus dans le travail de collaboration engagé par Cisco et Microsoft au cours de l'année dernière. L'automne dernier, les deux entreprises s'étaient déjà rapprochées pour permettre aux clients SD-WAN de configurer et d'exploiter plus facilement et plus efficacement un accès direct à Internet pour des applications d'entreprise comme Office 365 et d'autres services Azure Cloud. Dans cette annonce, Cisco a également déclaré qu'il intégrerait son pack SD-WAN d'entreprise avec les services Azure Virtual WAN et Office365 de Microsoft. Cette fusion permet aux clients d'étendre leur WAN à Microsoft Azure Cloud et, en parallèle, d'offrir des communications Office 365 optimisées et sécurisées.

Des années de collaboration

Les SD-WAN utilisent des logiciels pour contrôler la connectivité, la gestion et les services entre les datacenters et les succursales distantes ou des instances cloud. « Le logiciel SD-WAN de Cisco permet aux clients de mettre en place un fabric réseau pour connecter les datacenters, les succursales, les campus et les installations de colocation et améliorer la vitesse, la sécurité et l'efficacité du réseau », a expliqué l'équipementier. L'offre de Cisco comprend plusieurs fonctions de sécurité, notamment la prise en charge du filtrage d'URL, la sécurité DNS via Cisco Umbrella, la prévention des intrusions et des détections, la possibilité de segmenter les utilisateurs sur le WAN et la sécurité de la plate-forme intégrée. Cela fait plusieurs années que Cisco et Microsoft travaillent à l'intégration d'Azure avec le SD-WAN et d'autres technologies réseau de Cisco. Ainsi, en septembre dernier, Cisco a étendu sa technologie Application Centric Infrastructure (ACI) et sa technologie ACI Anywhere à Azure pour accompagner la croissance des clients et leur permettre de contrôler les environnements hybrides, multicloud et SD-WAN. Cisco a également ajouté le service Azure Kubernetes (AKS) aux services gérés qui s'intègrent nativement à sa plate-forme Cisco Container Platform.

Plus récemment, Cisco a déclaré que la technologie SD-WAN pouvait aider les entreprises à répondre au défi du travail à distance dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Cisco a récemment ajouté un paquet appelé Remote Workforce Routing qui offre une intégration sans contact de tous les dispositifs câblés et sans fil des travailleurs distants avec le LTE Advanced PRO sans fil de l'entreprise pour la sauvegarde. « L'offre comprend également le SD-WAN Cloud OnRamp de Cisco et le support de sécurité Umbrella pour permettre aux utilisateurs distants d'accéder aux applications à distance et en toute sécurité », a encore expliqué Cisco. « Cette solution est certes excessive dans la plupart des situations, mais si la connectivité est capitale pour la mission du salarié, c'est la meilleure option. C'est aussi une bonne solution pour les employés qui n'ont pas de fournisseur d'accès Internet fiable », a encore déclaré Cisco., ajoutant que « le service IT peut configurer cet équipement de manière à ce que les communications critiques soient acheminées par l'intermédiaire du routeur - soit en permanence, soit quand la liaison principale est en surcharge ».

Ericsson met la main sur Cradlepoint

L'équipementier de téléphonie mobile suédois va débourser 1,1 milliard de dollars pour racheter Cradlepoint, spécialiste du WAN sans-fil. Ce dernier a dévoilé récemment une offre 5G pour les filiales des...

le 22/09/2020, par Cradlepoint propose des routeurs sans-fil WAN en 5G pour les filiales., 238 mots

Palo Alto muscle son offre SD-WAN avec CloudGenix

L'équipementier californien Palo Alto étend les capacités d'apprentissage machine et d'intelligence artificielle de l'équipement SD-WAN acquis avec le rachat de CloudGenix en l'intégrant à sa solution Prisma...

le 18/09/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 724 mots

Extreme Networks unifie ses solutions avec sa plateforme ExtremeCloud...

Extreme Networks lance des commutateurs centraux autour d'une plate-forme de gestion cloud pour offrir une protection contre les intrusions sans fil, des services de localisation, de la gestion IoT, l'accès...

le 17/09/2020, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1581 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...