Le support d'Exchange Server 2010 prolongé jusqu'à octobre 2020 - Actualités RT Messagerie

Le support d'Exchange Server 2010 prolongé jusqu'à octobre 2020

le 17/09/2019, par , Messagerie, 630 mots

Initialement, la date de fin de support d'Exchange Server 2010 avait été fixée au 14 janvier 2020. Mais les entreprise auront jusqu'à la mi-octobre 2020 pour migrer vers des logiciels plus récents, Microsoft reconnaissant qu'un certain nombre d'entre elles utilise toujours cette édition.

Le support d'Exchange Server 2010 prolongé jusqu'à octobre 2020

Microsoft a accordé un sursis à Exchange Server 2010, déclarant qu'il continuerait à assurer le support de son logiciel sur site pendant une période supplémentaire de neuf mois. « Compte tenu du niveau de déploiement d'un grand nombre de clients Exchange, nous avons décidé de reporter la fin du support étendu Extended Support pour Exchange Server 2010 au 13 octobre 2020, au lieu du 14 janvier 2020 », a écrit hier Greg Taylor, directeur du marketing produit de l'équipe Exchange, dans un article posté sur un blog du groupe. Chez Microsoft, le support étendu désigne la seconde moitié de la décennie traditionnelle de support dont bénéficient les produits commerciaux de l'éditeur. Pendant cette période, les produits ne reçoivent plus de correctifs pour les failles non liées à la sécurité, sauf si les utilisateurs ont opté pour un abonnement de support payant, ni de nouvelles fonctionnalités. Mais l'éditeur continue à livrer des mises à jour de sécurité pour le produit. 

Exchange Server 2010 a été lancé novembre 2009. Comme l'a précisé Greg Taylor, « l'installation d'Exchange 2010 continuera, bien sûr, à fonctionner après le 13 octobre 2020, mais, en raison des changements et des risques potentiels liés à la fin de support, nous vous recommandons fortement de migrer d'Exchange 2010 vers d'autres logiciels dès que possible ». Ce dernier a laissé entendre que la décision de Microsoft d'étendre son support était liée au fait que les clients avaient du mal à respecter l'échéance initiale de janvier. « Nous reconnaissons que l'arrêt du support d'un produit aussi populaire et aussi fiable qu'Exchange Server 2010 peut demander du temps », a-t-il ajouté. « Nous savons aussi que certains d'entre vous sont en train de migrer vers une nouvelle version d'Exchange Server sur site, ou ont opté pour des migrations vers le cloud dans le cadre d'une transformation numérique plus large avec Office 365 et Exchange Online ». Initialement, le support d'Exchange Server 2010 devait prendre fin en même temps que le support de Windows 7. Avec ce délai, la date de mise à la retraite d'Exchange Server 2010 correspondra avec celle d'Office 2010 et de SharePoint Server 2010.

La migration vers Exchange Online poussée par Microsoft Les entreprises disposent de plusieurs options de mise à niveau : tout d'abord conserver leur messagerie électronique sur site jusqu'à tout migrer dans le cloud avec Exchange Online, le service hébergé de Microsoft accessible avec un abonnement Office 365 (ou Microsoft 365). Elles peuvent aussi mixer un peu les options et opter pour une solution hybride, c'est-à-dire conserver des fonctions d'Exchange en interne et exécuter d'autres fonctions Exchange sur les serveurs de Microsoft. Pour les options sur site, les entreprises ont le choix entre Exchange 2013, dont le support se termine le 11 avril 2023, et Exchange 2016 dont le support se termine le 14 octobre 2025. Par contre, les mises à niveau directes d'Exchange Server 2010 vers Exchange Server 2019, dont le support prendra fin également le 14 octobre 2025 au plus tard, ne sont pas possibles. 

Comme on pouvait s'y attendre, le directeur du marketing produit de l'équipe Exchange, préconise clairement la migration vers Exchange Online. « De toute évidence, nous pensons que le passage à Exchange Online et à Office 365 est une bonne solution », a-t-il écrit, notamment parce que, selon lui, « elle libère l'entreprise de toute tâche de mise à niveau ». M. Taylor indique également que « ceux qui font le choix de la migration vers le cloud pourrait bénéficier de FastTrack, le programme d'assistance de Microsoft destiné à aider les gros clients à gérer les mises à niveau ou les migrations cloud ». FastTrack est inclus, avec quelques réserves, avec Microsoft 365, un forfait d'abonnement coûteux regroupant Windows 10 et Office 365. Les dernières informations sur la feuille de route d'Exchange Server 2010 sont disponibles sur le site Web de Microsoft.

Interview de Patrick Bergougnou, Pdg de Cirpack

Réaliser des échanges sans qu'aucun plugin ne soit nécessaire, tel est l'avantage du WebRTC (Web Real-Time Communication, pour : communication web en temps réel). Les grands opérateurs s'y intéressent de près...

le 05/05/2015, par Didier Barathon, 537 mots

StarLeaf se développe en France pour bousculer le marché de la...

Skype, Lync, Webex, Chromebox for meetings, plusieurs solutions de grands acteurs tentent de simplifier la visioconférence. Avec son profil de start-up, l'anglais StarLeaf a l'intention de les...

le 24/04/2015, par Didier Barathon, 363 mots

AT&T entrouvre la porte aux plateformes UC comme Lync ou Jabber

AT&T a lancé jeudi « UC Federation service » qui autorise une communication ouverte, avec des plates- formes de communication unifiées externes, à certaines conditions. Cette initiative d'ATT permet...

le 23/01/2015, par Stephen Lawson, adaptation Didier Barathon, 387 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...