Le W3C inaugure le Mobile Web Initiative, pour améliorer le Web mobile

le 11/05/2005, par C.C, , 202 mots

A l'occasion de sa conférence WWW2005 au Japon, le W3C a présenté Web Mobile Initiative (WMI), un projet visant à améliorer la diffusion de contenu Web sur toute solution mobile. Mais, contrairement à sa mission habituelle de définir les standards du Web, le consortium se tourne cette fois-ci vers les éditeurs et les diffuseurs de contenu. Pour cela, deux groupes de travail sont créés. Le premier, baptisé Mobile Web Best Practices Working Group, aura la charge, pendant dix-huit mois, d'élaborer un guide de bonnes conduites d'accessibilité pour les fournisseurs de contenu. Objectif : les orienter vers un développement multi-plate-forme, pouvant notamment fonctionner sur les terminaux mobiles. Les premiers résultats devraient apparaître d'ici à la fin de l'année, avec notamment une étiquette MobileOK. Le deuxième groupe de travail, baptisé Device Description Working Group, quant à lui, devra développer pendant un an, une base de données de description des types de terminaux mobiles. Objectif : tenir à disposition des fournisseurs de contenu une description précise des spécifications des terminaux mobiles disponibles sur le marché. Parmi les participants (dont certains financent par ailleurs le projet WMI), on retrouve notamment France Télécom, Vodafone et HP. Le W3C disposerait actuellement de près 500 000 €, répartis sur trois ans.

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »