Lenovo régresse hors de Chine - Actualités RT Terminaux et Systèmes

Lenovo régresse hors de Chine

le 10/11/2006, par Vincent Delfau, Terminaux et Systèmes, 341 mots

On a beau être le troisième constructeur mondial de PC, et écouler pour plus de 3,5 Md$ de produits au cours d'un seul trimestre, on peut néanmoins estimer que l'on n'occupe pas la place qui devrait être la sienne. Il en va ainsi pour le Chinois Lenovo, repreneur des activités PC d'IBM il y a deux ans, et qui peine à s'imposer au-delà de la Grande muraille. "Nous ne sommes toujours pas là où je voudrais qu'on soit, et je m'impatiente", déplore le PDG du groupe, William Amelio. Devant faire face à "un marché difficile et violemment concurrentiel", Lenovo n'a vu ses revenus progresser que d'un maigre pourcent lors du trimestre clos le 30 septembre, pour atteindre 3,7 Md$. Pire : les bénéfices ont fondu de 17% sur un an, et s'alignent à 38 M$. Si le groupe parvient à tirer son épingle du jeu dans l'Empire du Milieu - les ventes y représentent 39% de l'ensemble du chiffre d'affaires -, la situation n'est guère reluisante une fois les frontières passées. En Europe et en Amérique, l'activité régresse ainsi de près de 10%. "Nos opérations hors de Chine restent un chantier en cours", résume pudiquement William Amelio, qui rappelle le lancement d'un programme visant à toucher davantage les consommateurs et les petites entreprises à travers le monde et plus particulièrement aux Etats-Unis. Au final, "nous réduisons l'écart [entre la Chine et l'international, NDLR] mais cela prendra quelques trimestres et beaucoup de travail supplémentaire". L'une des sources des difficultés de Lenovo concerne la chaîne de fabrication qui a montré ses limites lors du deuxième trimestre fiscal, souffrant notamment d'un SI daté et trop complexe. Pour y remédier, le groupe indique qu'il a procédé à de lourds investissements et mis à jour son SI, en y incluant par exemple des outils développés par SAP. La modernisation de la chaîne devrait se poursuivre jusqu'en 2008 selon William Amelio, qui refuse de communiquer le montant de l'investissement consenti. Parallèlement, Lenovo devrait réduire le nombre de modèles commercialisés et changer le processus de fabrication de façon à utiliser moins de composants issus d'un même fournisseur.

BlackBerry envisage de céder son activité messagerie

Le 12 août dernier, BlackBerry annonçait la création d'un comité spécial pour trouver une stratégie de survie. Vente 

le 28/08/2013, par D.B., 125 mots

Le clavier reste exigé avec les tablettes tactiles

Selon le cabinet Forrester, deux tiers des professionnels veulent un vrai clavier avec leurs tablettes tactiles. La tablette tactile comporte normalement un clavier virtuel sur l'écran lorsqu'il est nécessaire...

le 26/08/2013, par Bertrand LEMAIRE, 207 mots

Smartphone sous Ubuntu : échec du financement du projet

La campagne de levée de fonds pour produire le smartphone Edge sous Ubuntu n'a pas abouti Canonical n'a pu réunir que 13 millions de dollars auprès des internautes alors qu'il  comptait sur 32 millions de...

le 23/08/2013, par Véronique Arène avec IDG News Service, 339 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »