Les 3 objectifs que Chuck Robbins, nouveau CEO de Cisco, pourrait se fixer - Actualités RT Entreprises

Les 3 objectifs que Chuck Robbins, nouveau CEO de Cisco, pourrait se fixer

le 21/08/2015, par Zeus Kerravala, Network World, Entreprises, 613 mots

Chuck Robbins vient de succéder à John Chambers qui aura établi un record en passant vingt ans à la tête de Cisco. Notre consultant, Zeus Kerravala, estime que Chuck Robbins va affronter trois défis.

Les 3 objectifs que Chuck Robbins, nouveau CEO de Cisco, pourrait se fixer

Pour la première fois, depuis plus de 80 trimestres fiscaux, quelqu'un d'autre que John Chambers, a commenté les résultats de Cisco. Depuis le 27 juillet, officiellement, Chuck Robbins est le n°1. Avec John Chambers, Cisco est devenue la société que nous connaissons, celle qui a changé notre façon de travailler, de vivre, d'apprendre et de vendre. Mais, aujourd'hui, le marché change très vite et la direction que Robbins imprime à Cisco doit être différente de celle incarnée par Chambers.  Voici trois sujets qu'il pourrait travailler :

. Se focaliser sur le réseau :

John Chambers a clairement fait savoir que l'un des objectifs de Cisco est d'être le n ° 1 des fournisseurs IT. Actuellement, sous ce terme, viennent à l'esprit des sociétés comme HP, Dell et IBM. Leurs stratégies ont longtemps été construites sur des produits de stockage et de calcul. Pour se distinguer, Cisco a indiqué que la croissance de sa propre plate-forme de serveur, UCS, était la preuve de son basculement vers l'IT.  Cependant, je crois que c'est une erreur, car l'IT est en train de changer. Cloud, mobilité et internet des objets sont tous des modèles informatiques centrés sur le réseau, ce qui signifie que le réseau est de plus en plus important et l'IT traditionnel beaucoup moins.

Je crois que la meilleure stratégie pour Robbins est d'être patient et de laisser le marché venir vers Cisco, au lieu d'essayer concurrencer HP et IBM. Tout comme IBM résout les problèmes grâce à des solutions orientées vers les solutions de calcul, Cisco devrait se concentrer sur la résolution des problèmes grâce à des solutions orientées réseau. Devenir le fournisseur n° 1 est à portée de main, mais il devrait être réalisé à travers le focus du réseau.

. Être plus agressif dans le développement du marché

Quelque part au cours des cinq dernières années, Cisco a permis à la concurrence de définir un marché avant que lui-même ne lève la tête ou ne prenne  la parole. Les réseaux de type fabric, le SDN, et même des éléments collaboratifs sont des exemples. D'autres fournisseurs ont franchi des caps, défini le marché et Cisco a dû, soit, faire du rattrapage (fabric) ou essayer de redéfinir le réseau (ACI), ce qui n'a rien de très simple.

Je voudrais voir Cisco être plus agressif avec les technologies émergentes et utiliser sa position de leader sur le marché du réseau au lieu de laisser les startups et les concurrents le faire.

. Devenir une société ouverte

Historiquement, Cisco a été battu par ses concurrents pour être trop fermé et propriétaire. Cependant, au cours des dernières années, Cisco a adopté le concept d'ouverture pour certains de ses produits qui sont parmi les plus ouverts de l'industrie. Par exemple, la plate-forme SDN de Cisco, ACI, a été conçue dans ce but et le résultat est un écosystème qui est un véritable whose-who du centre de données avec : VMware, F5, Citrix, VCE, Microsoft et tant d'autres.

La sécurité est un autre domaine où l'ouverture se traduit par un écosystème plus large, y compris avec Lancope et Radware. Je comprends pourquoi les fournisseurs pensent que l'ouverture crée un risque pour leur entreprise, mais il a été prouvé maintes et maintes fois qu'être ouvert reste une bonne formule, aussi longtemps que le fournisseur a des produits de qualité. Je voudrais voir Cisco utiliser cette stratégie d'ouverture sur l'ensemble de ses produits et voir son écosystème de fournisseurs de technologies devenir encore plus large.

En photo : Chuck Robbins a succédé le 27 juillet dernier à John Chambers comme CEO de Cisco

Plus de contrôle CSS avec les API Houdini

Soutenu par le World Wide Web Consortium (W3C) le projet Houdini veut donner aux développeurs plus de contrôle sur l'apparence des pages Web. Les premières API du projet Houdini sont désormais disponibles. Ce...

le 19/11/2018, par Paul Krill, IDG (Adapté par Jean Elyan), 270 mots

Opengear recrute Romain Pia comme directeur des ventes Europe du Sud

L'éditeur de solutions de surveillance et de gestion des infrastructures critiques, Opengear, connait une croissance à deux chiffres dans la région EMEA. Pour soutenir son développement, la société annonce...

le 11/10/2018, par Nicolas Certes, 369 mots

Nokia anticipe un ralentissement de la demande pour les équipements...

Satisfait du rachat d'Alcatel-Lucent, certain du déploiement de la 5G dès 2018, Nokia redoute néanmoins un ralentissement de l'activité traditionnelle d'équipementier. La partie optimiste du propos de son Pdg...

le 01/03/2016, par Didier Barathon, 604 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »