Les antivirus bourgeonnent en mars - Actualités CSO Fournisseurs

Les antivirus bourgeonnent en mars

le 15/03/2007, par Marc Olanié, Fournisseurs, 424 mots

Le dieu des guerres et des soldats semble propice aux actions d'éclats sur le front antiviral. A commencer par Panda, qui se lance dans la désinfection gratuite et en ligne -un peu à l'image de Trend Micro et de son Housecall, de Kaspersky et son AVP en ligne et de tant d'autres ) et annonce la pré-version de Nanoscan. Le programme, dans l'état actuel des choses, ne se contente que de vérifier l'état de la mémoire des postes analysés. Et de claironner, en fin d'analyse : « Congratulations! We have not detected ACTIVE malicious software. What's more, we have not detected any permanent protection ». On sent comme un regret, un spleen du client qui s'échappe, dans cette dernière remarque empreinte d'une incrédulité certaine. Rappelons que le choix de Panda ne fait pas toujours l'unanimité au sein des administrateurs et responsables sécurité de réseaux NT -ainsi en témoigne notamment les News Groups consacrés -. Chez Grisoft, on attaque le marché « Small Business Server », avec deux ensembles comprenant une licence 5 postes (extensible à 100), un seul et unique serveur et une console d'administration distante. AVG Internet Security Edition SBS est vendu près de 300 Euros le lot, soit plus de 50 euros par poste, si l'on considère le serveur comme un poste, tandis que l'AVG Anti-Malware Edition SBS est commercialisé aux environs de 260 Euros. Habituellement, le prix d'une licence SBS de quelque logiciel que ce soit, se situe nettement en dessous du prix unitaire de détail. Or, AVG Internet Security version monoposte est vendu aux environs de 45 Euros. La tarification SBS peut dérouter, si l'on se réfère à la page d'achat en ligne de l'éditeur, car AVG Internet Security, pour une durée de 2 ans et un parc de 5 machine, n'est facturé que 150 Euros (hors taxe tout de même, mais la TVA n'est pas encore de 100 % en nos contrées). Mais, précise AVG France, « la version « monoposte » ne peut pas protéger de serveur alors que la version Réseau permet la protection de serveur de fichiers, de stations et l'administration distante. De plus le pare-feu est inclut quelle que soit la version Réseau... » ... « SBS 5+1, inclue la protection de 5 postes, celle du serveur de fichiers, celle du serveur de messagerie ainsi que l'administration distante (déploiement, remontées d'informations...). La version monoposte ne peut protéger ni serveur de fichiers, ni serveur de messagerie » Dernière minute : à l'heure ou nous mettons sous presse, Grisoft annonce la nomination d'un nouveau CEO, J.R. Smith, ex-CEO et co-fondateur de l'opérateur mobile virtuel britannique Dot Mobile. Il succède à Karel Obluk, CTO de l'entreprise, qui avait assuré cette fonction a titre provisoire.

Huawei espère revenir et se développer aux Etats-Unis

Les élections américaines sont suivies de près chez Huawei qui espère beaucoup d'une arrivée d'Hilary Clinton, selon nos confrères de Light Reading. Sa possible présidence pourrait mettre un terme aux...

le 31/03/2016, par Didier Barathon, 351 mots

Les 10 acquisitions les plus marquantes de 2015 dans les réseaux

2015 fut un grand cru pour les acquisitions dans l'industrie des réseaux. Voici une sélection des plus significatives pour l'avenir du secteur. Check Point Software acquiert Hyperwise et LacoonMême s'il s'agit...

le 08/12/2015, par Zeus Kerravala, Network World et Didier Barathon, 1001 mots

Dell devrait vendre Quest, SonicWall, AppAssure, Perot Systems

Une fois le rachat d'EMC finalisé, la dette de Dell devrait s'élever à 49,5 milliards de dollars. Le groupe envisage de céder certaines de ses participations actuelles et  peut être revendre des filiales...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 262 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »