Les premiers tests d'itinérance Wifi vont débuter - Actualités RT Terminaux et Systèmes

Les premiers tests d'itinérance Wifi vont débuter

le 27/06/2012, par Jean Elyan avec IDG News Service, Terminaux et Systèmes, 696 mots

La WiFi Alliance et le WBA préparent l'itinérance du WiFi en créant une certification des points d'accès, des routeurs, des contrôleurs. Des tests vont être réalisés avec les constructeurs et les opérateurs.

Les premiers tests d'itinérance Wifi vont débuter

L'itinérance WiFi n'est plus un mythe et devrait prochainement devenir une réalité. Deux associations ont fait des annonces dans ce sens. La WiFi alliance a présenté son programme de certification Passpoint qui permet de basculer d'un point d'accès à un autre sans avoir besoin de se réauthentifier.

Elle a commencé à certifier des produits qui simplifient l'accès aux hotspots et l'itinérance entre les différents opérateurs de services mobiles. « Les fournisseurs de service et les constructeurs devraient tester ces produits au quatrième trimestre », a déclaré Edgar Figueroa, président de l'association.

Pour les opérateurs mobiles, le WiFi va servir à alléger le trafic de leurs réseaux qui doivent traiter des volumes de données toujours plus importants.

Alors que le WiFi est déjà utilisé par les opérateurs du monde entier, le travail actuellement en cours vise à faire passer l'usage de la technologie à un niveau supérieur. « Les utilisateurs pourront s'authentifier avec une carte SIM et pourront basculer du réseau mobile sur les hotspots WiFi de différents fournisseurs, aussi bien à domicile qu'à l'extérieur », poursuit Edgar Figueroa.

La WiFi Alliance pousse dans ce sens. L'association a annoncé qu'elle avait commencé à certifier les produits nécessaires dans le cadre de son programme Passpoint, basé sur une technologie définie selon la spécification dite Hotspot 2.0.

Le programme de certification est une étape majeure pour la technologie sans fil, car selon l'association, « l'industrie utilise enfin une solution partagée par tous pour accéder de manière transparente au WiFi en mode haut débit mobile ». Les appareils mobiles certifiés pourront détecter et se connecter automatiquement à des réseaux WiFi alimentés par des points d'accès également approuvés.

Parmi les premiers produits certifiés, on trouve des points d'accès, des contrôleurs et des routeurs de fabricants comme BelAir Networks, détenue par Ericsson, Broadcom, Cisco Systems, Intel, Marvell, MediaTek, Qualcomm et Ruckus Wireless.

Au cours du quatrième trismestre, la Wireless Broadband Alliance (WBA) a prévu d' effectuer, avec un certain nombre d'opérateurs, des essais pour vérifier que ces produits fonctionnent comme prévu. Une première série d'essais a déjà été menée plus tôt cette année, et les premiers services commerciaux devraient être lancés au cours du premier semestre de l'année prochaine, toujours selon la WBA.

Plusieurs batteries de tests en préparation

« La deuxième série de tests va concerner des fonctionnalités plus complexes. Par exemple, les procédures de facturation d'opérateur à opérateur lorsque les utilisateurs sont en itinérance, ou encore quel réseau WiFi choisir si plusieurs sont disponibles », a expliqué Tiago Rodrigues, directeur du programme au WBA.

« Différents indicateurs peuvent être utilisés quand l'appareil choisit à quel réseau se connecter. Probablement, le critère le plus évident sera la qualité de la bande passante. Les terminaux seront capables de faire eux-mêmes une première évaluation pour décider quel hotspot offrira le meilleur service », a ajouté Tiago Rodrigues.

« La technologie permettant de faire ce type d'évaluation est encore en développement, et les premiers prototypes de routeurs capables de procéder à une sélection intelligente des réseaux seront utilisés au cours du la phase de test», a encore déclaré le directeur du programme.

« La plupart des opérateurs devraient aussi tester des méthodes d'authentification basées sur la carte SIM, mais ils effectueront également des tests d'interopérabilité, avec d'autres méthodes basées sur EAP (Extensible Authentication Protocol) pour des périphériques type caméras et tablettes, c'est à dire dépourvus de cartes SIM », a expliqué le dirigeant.

Comme l'a détaillé le directeur du programme au WBA, « les tests qui doivent être menés au quatrième trimestre ont plusieurs objectifs. D'une part, Ils vont permettre aux opérateurs de se familiariser avec la technologie, alors qu'ils se préparent à lancer des services commerciaux. Cela va aussi leur permettre d'identifier des points qui ont besoin d'être améliorés et affinés. C'est le rôle des organisations comme la WiFi Alliance et la GSM Association ».

« 37 opérateurs et 24 fabricants vont participer à ces tests », a indiqué la WBA. Dans le premier groupe on trouve notamment AT&T, China Mobile, Orange et Time Warner Cable. Parmi les fabricants, apparaissent des entreprises comme Cisco Systems, Ericsson et Intel.

La mauvaise configuration des datacenters, source de gros gaspillages

Les vieux serveurs ne se contentent pas de brûler de l'électricité. Ils sont aussi toxiques pour l'environnement. Selon l'EPA, l'agence américaine de protection de l'environnement (United States Environmental...

le 12/02/2019, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 611 mots

RCA livre sa première caméra WiFi de surveillance intérieure

Présent sur les produits domotiques et appareils de video-surveillance en extérieur, le fournisseur américain RCA s'essaye à la sécurité d'intérieur avec une caméra dédiée. Le résultat est mitigé avec un...

le 26/12/2018, par Michael Ansalado, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 899 mots

BlackBerry envisage de céder son activité messagerie

Le 12 août dernier, BlackBerry annonçait la création d'un comité spécial pour trouver une stratégie de survie. Vente 

le 28/08/2013, par D.B., 125 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...