Les RSSI défiés par Google Drive et Microsoft Skydrive - Actualités CSO Alerte

Les RSSI défiés par Google Drive et Microsoft Skydrive

le 25/04/2012, par Bertrand LEMAIRE, Alerte, 316 mots

Les RSSI défiés par Google Drive et Microsoft Skydrive

Les offres de stockage en cloud se multiplient. Les clés USB sont désormais dépassées. Les RSSI en ont-ils conscience ?

Microsoft devrait associer son Skydrive à Windows 8. Google vient de lancer son Google Drive. Réseaux et Télécoms revient sur ce lancement. A chaque fois, des utilisateurs lambda peuvent, sur leurs comptes personnels, disposer d'espaces de stockage de plusieurs giga-octets facilement accessibles par le navigateur web ou une application compagnon, sur tous types de terminaux. Est-ce vraiment un bien dans les entreprises ?
A chaque fois qu'un nouveau SaaS apparaît, les DSI se retrouvent sur la sellette. Les directions métier sont tentées d'y recourir sans rien demander et, bien sûr, sans se préoccuper d'une cohérence globale.
Le premier risque est bien sûr celui d'une anti-urbanisation, d'une multiplication des outils dans tous les sens avec génération d'incohérences. Dans le cas d'un stockage en ligne se pose notamment la question de la version du document et qui est responsable de sa mise à jour. S'il existe un compte partagé ou un système de partage à partir d'un compte donné, il est essentiel que celui qui peut administrer le contenu en soit réellement en charge ou, en tous cas, ne soit pas à l'origine d'une confusion entre diverses versions de documents.
Le deuxième et principal risque est celui de la sécurité. Il peut s'agir de la sécurité de données entrantes, des documents infectés par des virus pouvant être ainsi partagés tout autant efficacement que par e-mail. Mais il ne faut pas négliger la sécurité sortante, autrement dit la confidentialité.
Bien des entreprises bloquent les clés USB. C'est souvent impossible. Mais le partage par des stockages dans le cloud étant encore plus facile, aucun objet physique n'étant à échanger avec ses correspondants, le risque de fuites d'informations est encore plus grand.
Poser la question du blocage des sites de partage et des applications compagnons va sans doute être nécessaire pour tous les RSSI.

Toujours des failles béantes dans Java 7 u11

Selon les chercheurs de Security Explorations, la dernière mise à jour de Java, la 7 Update 11, est également vu

le 21/01/2013, par Jean Elyan avec IDG News Service, 440 mots

Une faille Java 0 day en vente 5 000 dollars

Quelques jours après avoir publié un correctif pour une faille zéro day dans les extensions Java découverte la sem

le 18/01/2013, par Jacques Cheminat avec IDG News Service, 241 mots

Attention à la fausse mise à jour Java corrompue

L'éditeur Trend Micro a repéré un morceau de logiciel malveillant qui se fait passer pour le dernier patch pour Java 

le 18/01/2013, par Serge Leblal avec IDG News Service, 430 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »