Les sujets que Cisco a besoin d'attaquer en 2016 - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Les sujets que Cisco a besoin d'attaquer en 2016

le 15/12/2015, par Jim Duffy, IDG NS, Cloud / Virtualisation, 793 mots

Désagrégation, sécurité, licences logicielles sont les principaux défis auxquels se confronte Cisco pour 2016. Voici une liste arbitraire de domaines qui auront un impact sur lui  en 2016, la société évoluant pour tenir compte des tendances émergentes qui façonnent l'industrie.

Les sujets que Cisco a besoin d'attaquer en 2016

L'antithèse de Cisco c'est la désagrégation, le fait d'enlever le matériel de commutation de l'étagère, le mélanger et l'assortir aux systèmes d'exploitation multifournisseurs et ouverts. Il découple les dépendances et l'intégration entre matériel et logiciel, sur lesquels règne un  coût total de possession cauchemardesque. Mais les grandes entreprises de cloud computing vont continuer à l'utiliser de sorte que Cisco devra continuer d'y remédier en offrant des options de consommation impérieuses en plus de produits compétitifs. Peut-être offrira-t-il son propre découplage ?

L'une de ces options de consommation, et peut-être la plus lucrative, c'est la souscription et l'octroi de licences Cisco. Son PDG, Chuck Robbins, nous a récemment expliqué que tous les clients veulent acheter as-a-service. Le moteur de la politique ACI pourrait bientôt être un service dans le cloud. Peut-être que Cisco pourrait offrir une option as-a-service intéressante pour le matériel et le logiciel découplés, en propre ou par l'intermédiaire de partenaires.

Ces options dépendront de l'évolution du cloud computing, qui n'aurait pas de répercussions négatives sur les ventes de Cisco, comme beaucoup l'avaient prévu. Cisco et HP sont régulièrement reconnus comme les deux meilleurs acteurs de l'infrastructure en cloud et Cisco a été cité avec Amazon et Microsoft en tant que bénéficiaire du cloud. Les commutateurs Nexus 9000 de Cisco ont rencontré le succès, plus en mode autonome NX-OS que dans le mode ACI. Cisco a ainsi donné le ton dans le SDN, son défi sera de continuer sur cette lancée en 2016.

Dépenses IT ne forte hausse

Cela dépend en grande partie des projets d'investissements des clients. Les dépenses IT vont augmenter de plus de 6,7% entre 2015 et 2017, plus sur les logiciels (+ 17% de 2014 à 2017) que sur le matériel (-13,6%), selon Barclays. Gartner est un peu plus conservateur, sa prévision de croissance est de 1,5% en 2016 à 3,6 milliards de dollars.

Les dépenses de sécurité devraient dominer les budgets d'investissements, allant jusqu'à 75% selon certaines estimations. Cisco a les yeux rivés sur le retour à la croissance à deux chiffres dans la sécurité pour le trimestre qui se termine en janvier. Cisco a enregistré une croissance annuelle de 7% sur son premier trimestre fiscal et seulement de 4% pour le quatrième trimestre 2015. Les récentes acquisitions comme OpenDNS et Lancope seront essentielles pour l'accélérer.

Cisco prévoit également de procéder à des partenariats et à des acquisitions. Chuck Robbins a noué un partenariat de 100 millions de dollars avec Inspur en Chine pour développer conjointement des produits informatiques pour le marché chinois, combinant des offres Cisco en réseau dans le cloud et des produits datacenters d'Inspur. Il y a six mois, Cisco a promis d'investir 10 milliards de dollars en Chine.

Une réponse claire à la consolidation

Un autre partenariat est celui signé avec Ericsson, une réponse claire à la consolidation de l'industrie avec l'opération Nokia / Alcatel-Lucent. L'accord avec Ericsson peut également s'interpréter comme la réponse de Cisco aux mégafusions telle que Dell / EMC. Trop gros pour fusionner, Cisco pourrait s'orienter vers des partenariats et répondre plus rapidement aux demandes du marché, tandis que les concurrents qui fusionnent sont embourbés avec l'intégration opérationnelle. Ces partenariats et acquisitions peuvent aider Cisco à retrouver en 2016 une croissance de ses métiers de base de routage et de commutation.

L'activité routeur de Cisco a diminué de 8% au premier trimestre en raison de problèmes de synchronisation avec quelques grandes transactions. Chuck Robbins prévoit une croissance pour le trimestre en cours, et a lancé de nouveaux produits de routage développés  en interne par le programme alpha de Cisco. Cisco est également à la recherche d'un point d'inflexion dans la commutation de centre de données pour la seconde moitié de l'année 2016 avec de nouveaux produits comme les Nexus 9000 et 3000 qui permettront de compenser en partie la baisse dans les architectures historiques de la société. La commutation était en croissance de 3% au premier trimestre, les analystes attendent seulement environ 1% pour le 2ème trimestre et peut-être moins de 2% pour l'ensemble de l'exercice 2016. Comme il l'a fait avec le routage, Cisco pourrait se pencher sur les équipes de démarrage alpha pour accélérer la croissance de la commutation en 2016.

L'accélération est le mot clé pour l'Internet de tout (OIE, la dénomination équivalente à Internet des objets pour Cisco. Le rythme auquel  les villes et les pays pourront numériser, étendre les réseaux de capteurs et de de machine-to-machine communications sera un facteur déterminant dans la croissance de Cisco en 2016 et pour la suite. Cisco pourrait obtenir un coup de pouce à court terme avec une nouvelle alliance avec Philips pour l'éclairage de bureau connecté.

En photo : Pour Chuck Robbins la souscription et l'octroi de licences vont devenir une activité très lucrative

Le cloud, usine à fabrique d'erreurs IA

La croissance exponentielle des données servant à alimenter des systèmes d'intelligence artificielle entraîne des erreurs. Se servir de l'impressionnante capacité de stockage cloud pour les héberger ne risque...

le 12/04/2019, par David Linthicum, Infoworld (adapté par Jean Elyan), 469 mots

Cisco et AWS se rapprochent pour mieux gérer les clusters de...

Cisco et Amazon Web Services (AWS) prévoient de lancer ensemble une plateforme pour rationaliser le développement et la gestion d'applications conteneurisées basées sur Kubernetes. Selon Cisco et AWS, grâce à...

le 12/11/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 980 mots

Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »